• Iran : la plus vieille maison de thé de Téhéran fait 1,5m²

    Iran : la plus vieille maison de thé de Téhéran fait 1,5m²

    Téhéran (IRNA)- Kazem, propriétaire de la plus petite et plus ancienne maison de thé de Téhéran (fondée en 1918), travaille sans relâche dans son établissement centenaire, hérité de son père. Au cœur du Grand Bazar, 200 personnes passent en moyenne chaque jour dans son échoppe, divisée même par les touristes étrangers.

  • Journée de la poésie et de la littérature persanes (à la mémoire de  Chahriyar)

    Journée de la poésie et de la littérature persanes (à la mémoire de Chahriyar)

    Téhéran (IRNA)- Le 18 septembre est nommé en Iran la Journée nationale de la Poésie et de la littérature persane. Ce jour est l’anniversaire de la disparition du grand poète iranien, dernier roi du royaume de la poésie persane classique, Mohammad Hossein Behjat Tabrizi, dont le nom de plume est Chahriyar (roi en persan).

  • Le ministère iranien du Tourisme a annoncé les 30 pays cibles pour le marché du tourisme en Iran

    Le ministère iranien du Tourisme a annoncé les 30 pays cibles pour le marché du tourisme en Iran

    Téhéran (IRNA) - La directrice générale du bureau du marketing et du développement du tourisme étranger du ministère iranien du Patrimoine culturel, du Tourisme et d’Artisanat a déclaré que 30 pays sont actuellement classés et priorisés en quatre groupes en tant que pays cibles pour le tourisme iranien.

  • Iran/Artisanat: Musée national arménien Artak Manukean à Téhéran

    Iran/Artisanat: Musée national arménien Artak Manukean à Téhéran

    Téhéran (IRNA)- A l’ occasion de la Journée mondiale de l'Artisanat, lors d'une cérémonie au Musée Artak Manukean, le Comité national des musées iraniens (ICOM) a honoré le Musée national arménien d’Iran, l’un des musées privés actifs dans le cyberespace, par un insigne honorifique. Ont été exposées dans le musée des œuvres précieuses de l'artiste arméno-iranien, Hakopian.

  • Khayyâm, le poète mathématicien qui a établi le calendrier iranien

    Khayyâm, le poète mathématicien qui a établi le calendrier iranien

    Téhéran (IRNA)- Dans le calendrier iranien, le 28 Ordibehesht, le 18 mai est nommé la journée nationale de Khayyâm le scientifique, le philosophe et le poète iranien des XIème et XIIème siècles.

  • Les Iraniens célèbrent la Journée nationale du golfe Persique

    Les Iraniens célèbrent la Journée nationale du golfe Persique

    Téhéran (IRNA)- Le 30 avril (10 ordibehesht) est baptisé dans le calendrier iranien la "Journée nationale du golfe Persique", marquant le jour anniversaire de l’expulsion des forces d’occupation portugaises des eaux du sud d'Iran en 1622.

  • Le musée de la poterie de Meybod

    Le musée de la poterie de Meybod

    Yazd (IRNA)- Le musée de la poterie de Meybod, fondé par le seteur privé contient 200 œuvres contemporaines et anciennes datant de 100 ans. Ce musée est situé dans le caravansérail de Shah Abbasi construit à l'époque safavide. La ville de Meybod dans la province de Yazd au centre du pays est un des foyers de l'art de poterie en Iran. Photographe: Marzieh Emami Meybododi

  • Le sommet volcanique de Taftan au sud-est d’Iran

    Le sommet volcanique de Taftan au sud-est d’Iran

    Téhéran (IRNA)- La montagne Taftan est une montagne volcanique située dans la province du Sistan et Baloutchistan et près de la ville de Khash. Le sommet Taftan culmine à plus de 4 000 mètres d'altitude. Cette montagne légendaire et la zone qui l’entoure possèdent également plusieurs attractions naturelles que cet article présente brièvement.

  • Saadi, la grande figure de la littérature persane

    Saadi, la grande figure de la littérature persane

    Téhéran (IRNA)- Dans le calendrier iranien le 1er Ordibehesht (le 21 avril) est nommé la journée de Saadi en vue de rendre hommage à ce célèbre poète persanophone du XIIIème siècle.

  • Les tours à vent du village Laft, les symboles de la culture iranienne au golfe Persique

    Les tours à vent du village Laft, les symboles de la culture iranienne au golfe Persique

    Bandar Abbas (IRNA)- Le village Laft sur la côte nord de l'île de Qeshm au golfe Persique est réputé pour ses tours à vent. Le paysage historico-culturel de ce village, inscrit sur la liste des monuments nationaux en 2006, constitue une des attractions touristiques au sud d'Iran.

  • Neyanban, la cornemuse iranienne

    Neyanban, la cornemuse iranienne

    Téhéran (IRNA) – Le neyanban est une cornemuse iranienne dont l'origine remonte à environ 2000 ans. Il s’agit de l’instrument de musique le plus connu dans les régions du sud d'Iran surtout dans les provinces de Bushehr, Khuzestan, Hormozgan et Kerman. Il est principalement joué pendant les mariages et les vacances.

  • "Le Petit Prince" français arrive à un petit village iranien

    "Le Petit Prince" français arrive à un petit village iranien

    Téhéran (IRNA)- Suite à l'initiative adoptée par les habitants du petit village "Le Bas-TadjAbad" dans la province de Hamadan, les allées de ce village portent le nom des chefs-d'œuvre de la littérature mondiale. Une des allées les plus pittoresques de ce village est baptisée du nom du célèbre livre d'Antoine de Saint-Exupéry; "Le Petit Prince".

  • Attar, le poète qui a parcouru les sept cités de l'amour

    Attar, le poète qui a parcouru les sept cités de l'amour

    Téhéran (IRNA)- Le 25 Farvardin (14 avril) dans le calendrier iranien est la journée nationale du grand poète iranien, Farid-od-Din Attar (1142-1229). Chaque année en un tel jour des milliers de passionnés de la littérature persane se rendaient au mausolée d'Attar à Neyshabour, au nord-est d'Iran, en vue de rendre hommage à ce poète de la gnostique, de la spiritualité et de l'amour, mais cette année comme l'année dernière, les cérémonies de commémoration d'Attar sont tenues virtuellement.

  • Le printemps sur l'île de Kish au Golfe Persique

    Le printemps sur l'île de Kish au Golfe Persique

    Téhéran (IRNA) – L'île de Kish est située dans la zone subtropicale au sud d'Iran et possède des espèces d'arbres et de plantes indigènes et non indigènes. Cette île de mille et une couleurs au Golfe Persique accueille des millions de touristes chaque année. Les photos montrent le magique visage printanier de Kish.

  • La splendeur de la Perse antique, dévoilée par le Musée du Louvre

    La splendeur de la Perse antique, dévoilée par le Musée du Louvre

    Téhéran (IRNA)- Fermé conformément aux directives sanitaires de lutte contre la propagation du coronavirus, le musée du Louvre a offert aux passionnés de l'art et de l'histoire la possibilité de visiter virtuellement et gratuitement ses précieuses collections d'objets archéologiques. La sélection présentée, ci-après, est liée à l'histoire de l'Iran antique et concerne les périodes élamite, achéménide, arsacide et sassanide. Les objets les plus anciens, dans ces photos, datent du 4e millénaire av. J.‑C. et appartiennent à la civilisation élamite basée au sud-ouest d'Iran. La majorité de ces œuvres sont découvertes au cours des fouilles archéologiques menées par les délégations françaises sous le règne des Qadjars.

  • Le concept de «Démocratie religieuse» dans le système politique d'Iran

    Le concept de «Démocratie religieuse» dans le système politique d'Iran

    Téhéran (IRNA)- A l'occasion de la Journée de la « République islamique » (le 12 Farvardin du calendrier iranien, soit le 1er avril), marquant l’anniversaire de l’instauration du système de la « République Islamique » en Iran après le référendum historique de deux jours tenu les 30 et 31 mars 1979, où plus de 98,2% des Iraniens éligibles ont voté «oui» pour une république islamique, cet article envisage d'expliquer le concept de « démocratie religieuse » dans le système politique d'Iran.

  • Mahallat, le toit de la fleur d'Iran et le paradis des sources curatives

    Mahallat, le toit de la fleur d'Iran et le paradis des sources curatives

    Khomein (IRNA)- La ville de Mahallat, dans le sud de la province de Markazi, au centre de l’Iran, est la capitale des fleurs colorées du pays et accueille chaque année des voyageurs et des touristes de différents endroits pendant les vacances de Norouz marquant le Nouvel An iranien. Mais ces deux dernières années, la pandémie du nouveau coronavirus a entraîné une baisse considérable des voyageurs dans la ville.

  • Témoignage d'un couple de touristes ukrainiens: Le peuple iranien est cultivé et hospitalier

    Témoignage d'un couple de touristes ukrainiens: Le peuple iranien est cultivé et hospitalier

    Kachan (IRNA) - "Contrairement aux clichés occidentaux, le peuple iranien est cultivé et hospitalier, et nous sommes très heureux de choisir l'Iran comme destination de notre voyage." a déclaré un couple de touristes ukrainiens après leur visite dans la province d'Ispahan.

  • Le Hammam Ghandj Ali Khan de Kerman

    Le Hammam Ghandj Ali Khan de Kerman

    Téhéran (IRNA)- Le Hammam Ghandj Ali Khan dans la ville de Kerman est un des monuments historiques de cette ville au sud d'Iran. Ce Hammam est transformé en un musée d'anthropologie et d'ethnographie et reflète les modes de vie traditionnels des habitants de cette région. Photos: Abouzar AhmadiZadeh

  • Le jardin iranien illustré dans les œuvres artisanales d'Ispahan

    Le jardin iranien illustré dans les œuvres artisanales d'Ispahan

    Ispahan (IRNA)- Le jardin iranien, inscrit déjà dans le patrimoine culturel de l'UNESCO, retrouve dans les œuvres artisanales des artistes d'Ispahan, sa beauté légendaire et son magnétisme esthétique.

  • Le Kapar traditionnel transformé en hôtel 4 étoiles

    Le Kapar traditionnel transformé en hôtel 4 étoiles

    Djiroft (IRNA)- Le Kapar est une sorte de logement traditionnel utilisé dans les villages du Sud-est d'Iran dans les provinces de Sistan et Baloutchistan, de Hormozgan et de Kerman. Les habitants de ces provinces construisent le Kapar par des éléments naturels issus des palmiers locaux qui poussent dans ces régions. A Djiroft, au sud de la province de Kerman, un hôtel 4 étoiles a suivi le modèle de ces logements traditionnels pour offrir à ses clients une atmosphère rustique et locale. Photos : Abouzar AhmadiZadeh

  • La maison Agha Ali, une des plus grandes structures en adobe (brique traditionnelle) dans le monde entier

    La maison Agha Ali, une des plus grandes structures en adobe (brique traditionnelle) dans le monde entier

    Rafsanjan (IRNA)- La Maison Agha Ali de Rafsanjan avec une superficie de 7000 m3 est une des plus grandes maisons en adobe (brique traditionnelle) dans le monde entier. L'adobe (Khesht) est de l'argile qui, mélangée d'eau et de paille hachée ou d'un autre liant, est façonnée en briques séchées au soleil ou dans le four. La citadelle de Bam, la plus grande structure en adobe du monde, est enregistrée sur la liste du patrimoine universel de l'UNESCO. Photos: Abouzar AhmadZadeh

  • France 24: La fête de Norouz célébrée par la communauté iranienne de France

    France 24: La fête de Norouz célébrée par la communauté iranienne de France

    Téhéran (IRNA)- La chaîne France 24 a couvert, dans un rapport vidéo, la célébration de la fête de Norouz par la communauté iranienne de France.

  • Conseiller du président Rohani: Les Zoroastriens ont toujours protégé le patrimoine culturel de l'Iran

    À l'occasion de la journée nationale du prophète Zoroastre:

    Conseiller du président Rohani: Les Zoroastriens ont toujours protégé le patrimoine culturel de l'Iran

    Téhéran (IRNA) - Le conseiller du président aux affaires des minorités ethniques et religieuses a écrit dans un message à l'occasion de la Journée nationale du prophète Zoroastre: "Suivant les enseignements de Zoroastre, les Zoroastriens ont toujours protégé le patrimoine culturel, les rites anciens et les fêtes traditionnelles de l'Iran."

  • Cours francophones de "langue et littérature persanes et de civilisation iranienne"

    Le Centre Franco-Iranien et l’Université de Téhéran co-organisent:

    Cours francophones de "langue et littérature persanes et de civilisation iranienne"

    Téhéran (IRNA)- Le Centre Franco-Iranien et l’Université de Téhéran co-organisent des "Cours de langue et littérature persanes et de civilisation iranienne" adressés aux internautes francophones.

  • Le pavillon historique "Shah Goli" de Tabriz

    Le pavillon historique "Shah Goli" de Tabriz

    Tabriz (IRNA)- L'ensemble du jardin Shah Goli de Tabriz date du XIVème siècle (la dynastie Agh Ghoyounlou), mais le pavillon est bâti à l'époque Safavide. Le complexe était initialement de l'usage royal. Le pavillon entouré par un lac artificiel était couronné autrefois d'un dôme, mais l'ancien bâtiment est transformé dans son état actuel dans les années 1960. Ce complexe vient d'être rénové par la Mairie de Tabriz. Photos: Maryam Youssefi

  • Iranologue arménien: Le persan est une langue trans-ethnique

    Iranologue arménien: Le persan est une langue trans-ethnique

    Téhéran (IRNA) - Gurgen Melikyan, Iranologue et professeur à l'Université d'Erevan, tout en énumérant les pratiques administratives et littéraires de la langue persane dans l'histoire de la région, a souligné que le persan fait partie de l'identité iranienne et joue un rôle trans-ethnique et unificateur.

  • Les portes anciennes dans les quartiers historiques de Kerman

    Les portes anciennes dans les quartiers historiques de Kerman

    Kerman (IRNA)- Les portes anciennes dans les quartiers historiques de Kerman, outre leurs aspects esthétiques et artistiques, reflètent la culture, les croyances et le mode de vie des habitants de cette ville au bord du désert de Lout. Photos: Abouzar AhmadiZadeh

  • Le webinaire "l'Archéologie et la coopération franco-iranienne"

    Le webinaire "l'Archéologie et la coopération franco-iranienne"

    Téhéran (IRNA)- Le webinaire "l'Archéologie et la coopération franco-iranienne", se tient en visioconférence le 18 mars 2021 de 18h00 à 20h00 (heure de Paris). Cet événement est organisé par le Centre Franco-Iranien en partenariat avec l'Institut Negarestan-e Andisheh et sous le patronage du musée du Louvre.

  • Rohani: l'Iran est, depuis l'antiquité, le porte-drapeau de la promotion de la science, des connaissances et de l'amitié

    Dans son message adressé au troisième Congrès international de Jondishapour:

    Rohani: l'Iran est, depuis l'antiquité, le porte-drapeau de la promotion de la science, des connaissances et de l'amitié

    Téhéran (IRNA) – Dans son message adressé au troisième Congrès international de Jondishapour, le président Rohani a déclaré: "L'Iran a toujours été un porte-drapeau de la promotion de la science et des connaissances et de l'amitié depuis les temps anciens jusqu'à nos jours."