Les États-Unis avouent leur faiblesse face à l'Iran

Zahedan, le 1er août, IRNA – Le chef d'état-major des forces armées iraniennes, le général Mohammad Baqeri a déclaré lundi que les États-Unis ont répété à maintes reprises qu’ils ne pouvaient pas faire face à la force militaire de la République islamique d'Iran.

« Selon la confession des responsables militaires américains, si un jour ils entrent en guerre avec l'Iran, ils subiront une lourde défaite militaire », a déclaré le général Baqeri dans son discours devant les hauts fonctionnaires militaires à Zahedan.

« Les pouvoirs arrogants, notamment les États-Unis, ne manquent aucune chance de cibler la République islamique d'Iran », a-t-il déclaré.

Après la confession des États-Unis, a-t-il dit, on témoigne maintenant des prétentions d'un prince héritier inexpérimenté d'un pays voisin, qui cherche à étendre l’insécurité asur le sol iranien.

Les pouvoirs arrogants et leurs partisans, le régime sioniste en particulier, ont formé certains groupes dans la région pour menacer l'autorité et la sécurité de l'Iran par des fissures, a ajouté le général iranien.

« Les ennemis font tout leur possible, mais en vain, pour mettre la révolution islamique à genoux », a-t-il dit.

Selon lui, tout pays du monde s'oppose à l'arrogance mondiale et aux occupants sionistes. « La République islamique d’Iran est fière de son soutien au peuple palestinien.

« Nous n'oublions jamais les crimes et les atrocités commis par le régime sioniste et l'arrogance mondiale », a-t-il conclu.

9053**