1 août 2017 à 13:58
Code d'info: 82617425
0 Persons
Des opportunités en Iran pour les entreprises françaises

Karaj, 1er août, IRNA– Les entreprises françaises cherchent avec impatience pour profiter des opportunités d'investissement sur le marché iranien, a déclaré le président du CPCFI.

Dans une telle atmosphère, il est possible pour l'Iran d'établir des relations efficaces avec le monde et de profiter des motifs disponibles pour développer les liens dans tous les secteurs, a affirmé lundi soir à l’IRNA Mohsen Rashidi, le président du Centre de promotion du commerce franco-iranien (CPCFI).

Selon lui, l’Iran est aujourd'hui en mesure de choisir parmi une gamme d'offres commerciales, a déclaré un responsable commercial.

Une délégation composée d'nvestisseurs français s'est entretenue avec les responsables iraniens dans la province d'Alborz (près de la capitale iranienne), en vue d'échanges de vues sur la capacité de la province d'Alborz dans l'accueil des investissements dans divers domaines dont l'industrie, l'agriculture etle tourisme.

Il a déclaré que, depuis la mise en œuvre de l'accord nucléaire entre l'Iran et les principales puissances mondiales, connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC), de nombreuses entreprises françaises se sont rendu en Iran.

L'une des délégations les plus importantes, a-t-il dit, était de Medef qui a visité trois fois l'Iran pour ouvrir son quartier général.

« Mais, à l'ère des sanctions, malgré les appels répétés, ils préféraient ne pas s'engager sur le marché iranien », a ajouté Rashidi.

L'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies plus l'Allemagne ont signé le PAGC en 2015, en vertu desquels l'Iran a accepté de freiner son programme nucléaire en échange de la levée des sanctions.

«Avant l'accord nucléaire, les hommes d'affaires français préféraient le Qatar à l'Iran», a ajouté le président du Centre de promotion du commerce franco-iranien.

L’année dernière, la première conférence des maires de l'histoire des relations Iran-Europe a eu lieu en France, et cette année, une exposition sur les femmes entrepreneurs se tiendra à Paris, a-t-il déclaré, qualifiant les événements comme un signe de renforcement des relations entre l'Iran et la France.

En ce qui concerne la visite de la délégation à la province d'Alborz, Rashidi a déclaré que les hommes d'affaires français évalueraient les capacités d'investissement dans cette province.

Il y a de grands potentiels d'investissement dans la province et pendant son séjour la délégation française étudiera les moyens possibles de développer des liens commerciaux bilatéraux dont les deux parties devraient bénéficier, a déclaré le responsable.

9422** 9053**