Zarif met en garde l'Europe contre les efforts américains pour éliminer le PAGC

Téhéran, le 5 août, IRNA - Le ministre des Affaires étrangères, Mohammad-Javad Zarif, a déclaré que l'Europe devrait être vigilante face aux efforts déployés par le président américain Donald Trump pour supprimer le plan d'action global commun (PAGC).

Zarif a fait les remarques lors d'une réunion avec la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini, qui est là pour assister à la cérémonie d’investiture du Président Hassan Rouhani.

Il a dit: «Monsieur Trump, le président des États-Unis, essaie de supprimer le PAGC; Par conséquent, l'Europe devrait être vigilante à cet égard. Il a poursuivi en disant que la nouvelle administration américaine cherchait à éviter que l'Iran ne bénéficie du PAGC, ce qui est contraire à l'esprit de l'accord».

En se référant également au test de missiles balistiques de l'Iran et au lancement du transporteur satellite Simorgh (Phoenix) dans l'espace et à la non contradiction des mesures avec la résolution 2231, Zarif a critiqué la déclaration récente des trois pays européens, publiée avec les États-Unis, et a déclaré qu'il était Un mouvement dans la mauvaise direction.

Mogherini, à son tour, s'est félicité de sa présence en Iran pour assister à la cérémonie d’investiture et a déclaré que la communauté internationale partage des intérêts communs avec l'Iran dans la mise en œuvre du PAGC.

«L'UE soutient catégoriquement le PAGC et c'est la position commune de tous les États européens», a t-elle ajouté.

L'envoyé de l'UE a déclaré que «La position de l'UE sur la question est bien claire et nous essayons de faire en sorte que les États-Unis nous rejoignent dans le cadre du PAGC. Nous devons tous prendre des mesures sages et proportionnées».

Les deux parties ont discuté de la coopération Iran-UE dans différents domaines, y compris les domaines économiques. Ils ont échangé des points de vue sur les problèmes régionaux, la Syrie, les discussions d'Astana, les développements du Golfe Persique, les conditions au Yémen, la campagne contre le terrorisme de Daesh Takfiri et la nécessité de régler les conditions déplorables du peuple du Yémen, de Bahreïn et d'Irak.

9053**