Le peuple et le gouvernement iranien répondront à tout type de la violation du PAGC

Téhéran, le 5 août, IRNA- « Le monde doit savoir que la Nation et le gouvernement iranien montreront une réaction intégrée à tout type de violation du Plan d'action global commun », a déclaré le président Hassan Rohani.

Dans son discours lors de la cérémonie d'investiture, tenue au Parlement iranien (Majlis) en présence des invités et des figures politiques iranienness et étrangères, le président Rohani a mis en garde contre tout type de violation de l’accord sur le nucléaire, connu sous le nom du Plan d’action global commun.

«En déchirant le PAGC, ils devraient savoir que cela mettra un terme à leur vie politique et que le monde n'oubliera pas cette déloyauté», a ajouté le président en se référant aux menaces américaines visant à abandonner leurs obligations dans l'affaire nucléaire.

« Nous formons un gouvernement de paix, et pour notre politique intérieure et étrangère nous préférons la paix à la guerre », a déclaré Hasan Rohani, avant d’ajouter que « nous sommes toujours prêts à défendre notre peuple, mais nous ne considérons pas la défense seulement dans une forme militaire, parce que notre arme la plus importante est notre peuple ».

En se référant à l’anniversaire la Révolution constitutionnelle de l'Iran, entre 1905 et 1911, il a ajouté: cette révolution, Il y a 115 ans, en tant que la première révolution populaire au Moyen-Orient, avait deux messages fondamentaux, la souveraineté du droit et de la souveraineté nationale dans le pays.

En mettant en garde contre tout type de violation du PAGC, le Président Hasan Rohani a déclaré que l'Iran ne sera pas l'initiateur de la violation de l’accord, mais ne sera pas indifférent face aux violations commises par les États-Unis.

Malgré des ouvertures dans le domaine économique, les États-Unis ont démontré à la communauté internationale qu’ils ne sont pas une partie fiable parce qu’ils poursuivent des politiques illégales et inefficaces dans le cadre de l’accord sur le nucléaire.

Il a ajouté: « Je voudrais profiter de cette occasion en présence d'invités étrangers pour souligner que notre politique consiste à continuer d'élargir notre interaction équilibrée avec le monde, comme le Guide suprême de la Révolution l'a dit au cours de la cérémonie d’investiture ».

« Une interaction constructive avec tous les pays du monde et l'approfondissement des relations avec les pays voisins et régionaux est non seulement un choix, mais une nécessité pour assurer la paix et la sécurité internationale » , a déclaré Rohani.

Le président Hassan Rohani a prêté le serment comme président de l'Iran pour un second mandat de quatre ans, au Parlement iranien (Majlis) en présence de quelques 100 délégations politiques de haut rang de pays étrangers.

Le décret présidentiel de Rohani a été approuvé jeudi par le Guide suprême de la Révolution islamique l'Ayatollah Seyed Ali Khamenei.

Pour son second mandat, Rohani a été réélu avec 57 % des voix (plus de 23 millions de voix) à l'élection présidentielle le 19 mai dernier.

9053**