Porte-parole : Le programme balistique iranien ne viole pas la résolution 2231

Téhéran, le 7 août, IRNA - Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, a déclaré lundi que le programme balistique iranien n'était qu'une force défensive et dissuasive et ne violait pas la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Sur une question à propos du transporteur satellite Simorq et des remarques faites par le représentant des États-Unis au Conseil de sécurité des Nations Unies sur la méfiance entre l'Iran et les États-Unis, Qasemi a déclaré: «Il y a eu une méfiance entre l'Iran et les États-Unis, et rien de neuf. Les mouvements sont un mur de méfiance entre l'Iran et les États-Unis».

Soulignant que le programme balistique iranien n'était qu'une force dissuasive et ne violait pas la résolution 2231 des États-Unis, Qasemi a déclaré que la revendication des fonctionnaires américains est sans fondement et est enracinée dans leur «mauvaise volonté» contre le pouvoir défensif de l'Iran.

9053**