7 août 2017 à 16:05
Code d'info: 82623906
0 Persons
Renault et IDRO signe un accord historique

Téhéran, le 7août, IRNA- Thierry Bolloré, le vice-président général de Renault s'est félicité de la signature de'l'accord historique' entre Renault et l'Organisation pour la rénovation et le développement industriel (Idro).

Thierry Bolloré, le vice-président général de Renault a qualifié d'unique', l'accord de Renault avec l'Idro dans l'histoire de l'industrie automobile de l'Iran en matière d'investissement, du transfert de technologie, de la natralisation du progrès du talent iranien, de la production et l'exportation des voitures modernes.

Le constructeur automobile français Renault a signé aujourd'hui un accord unique avec l'Organisation pour la rénovation et le développement industriel (Idro) -un organisme public iranien- et la société privée iranienne Parto Neguine Nasseh , en présence du minitre iranien de l'industrie, du ommerce et des mines.

'Nous sommes heureux de signer cet accord unique et historique avec l'un des pays le plus stratégique pour Renault', a annoncé Thierry Bolloré, le vice-président général de Renault.

L'Iran est connu pour sa grande capacité industrielle, ses infrastructures pour l'industrie automobile, les compétences de ses ressources humaines et sa position géopolitique unique', a également déclaré Thierry Bolloré, le numéro deux du groupe français, qui a signé l'accord.

Selon lui, Renault a prouvé ses engagements avec sa présence sans discontinuité en Iran depuis le début de 2004 et cette signature confirme notre grande volonté et engagement pour des opérations à long terme en Iran qui est un partenaire stratégique dans le domaine de l'industrie automobile', a ajouté Bolloré.

Renault poursuivra et développera toujours ses coopérations avec ses deux partenaires iraniens Iran Khodro et Saipa, a-t-il précisé en ajoutant que la signature de cet accord ferait avancer les coopérations pérsistantes entre l'Iran et le constructeur automobile français Renault et devrait bénéficier à deux parties.

Le nouveau tour des accords Iran-France a été signé en septembre 2016 à Paris entre Renault et le ministre iranien de l'Industrie Mohammad Reza Nematzadeh et le patron d'Idro Mnsour Mozami, pour la création de cette nouvelle joint- venture en Iran.

Le constructeur automobile français Renault a signé lundi un important accord en Iran afin de produire à terme 300.000 voitures par an dans ce pays via une co-entreprise qui fera l'objet d'un investissement de 660 millions d'euros.

La nouvelle co-entreprise sera détenue à 60 % par Renault, l'Organisation pour la rénovation et le développement industriel (20 %) --un organisme public iranien-- et la société privée iranienne Parto Neguine Nasseh en détenant chacune 20 %.

Depuis l'accord nucléaire conclu en juillet 2015 entre l'Iran et les grandes puissances, les sociétés françaises ont fait un retour en force en Iran.

Ces investissements européens se font malgré les pressions des Etats-Unis contre l'Iran.

9422** 9053**