Zarif :Les Américains ne peuvent empêcher l'Iran de bénéficier du PAGC

Téhéran, le 9 août, IRNA – Les États-Unis ne peuvent empêcher l'Iran de bénéficier du l'accord sur le nucléaire (PAGC), a affirmé Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères.

Selon le rapporteur de la commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Parlement iranien, Hossein Naqavi Hosseini, Zarif a fait les remarques mardi lors d'une réunion avec les membres de la commission.

'La gestion des tensions avec les États-Unis en élaborant les programmes du ministère des Affaires étrangères pour le deuxième mandat du président Hassan Rohani.
figurent parmi les priorités du ministère des Affaires étrangères», a-t-il déclaré. Nous voulons la paix et non pas des tensions», a ajouté M. Zarif.

Il a déclaré que le ministère des Affaires étrangères s'est engagé à défendre les intérêts des Iraniens dans le cadre du Plan d'action global commun, un accord sur le nucléaire signé entre l'Iran et le G5 + 1 (États-Unis, Royaume-Uni, Russie, France et Chine Plus l'Allemagne ).

Selon le chef de la diplomatie iranienne, c'est les Américains, eux-mêmes, qui devraient payer les coûts de l'éventuelle annulation du PAGC.

Pour Zarif, la participation massive des délégations étrangères dans la cérémonie d'investiture du président Rohani signifie l'échec de la politique américaine d'isolement de la République islamique et de l'Iranophobie.

Il a souligné la création d'un département économique auprès du ministère des Affaires étrangères pour stimuler les relations économiques et commerciales entre la République islamique d'Iran et d'autres pays.

'Régler les problèmes régionaux et pratiquer activement la diplomatie dans le domaine économique constituent les principales priorités du ministère des Affaires étrangères dans le futur gouvernement', a-t- dit avant d'ajouter que ce ministère fera de son mieux pour soutenir le secteur privé.

9053**