Bin Salman veut une médiation de l'Irak entre l'Iran et l'Arabie Saoudite

Téhéran, le 13 août, IRNA – Le ministre irakien de l'Intérieur, a annoncé que Mohamed Ben Salman, le prince héritier saoudien, avait demandé une médiation du gouvernement irakien entre l'Iran et l'Arabie Saoudite.

Lors d'une rencontre entre Abdol-Reza Rahmani Fazli et Qasim al-Araji les ministres irakien et iranien de l'Intérieur, al-Araji a déclaré qu'en réponse à la demande du prince saoudien, l'Irak a demandé un comportement avec respect à l'égard des pèlerins iraniens lors du Hajj.

Le ministre irakien a évoqué que les relations amicales entre l'Iran et l'Arabie saoudite assureraient la securité de la région.

Le ministre iranien, pour sa part, a déclaré que l'Iran avait toujours cherché des relations avec l'Arabie saoudite.

La politique étrangère de Téhéran est basée sur une coopération efficace avec les pays régionaux et l'Iran n'a pas été le pays qui a franchi le premier pas dans la diminution des relations avec l'Arabie Saoudite, a déclaré Rahmani Fazli.

Lors de cette rencontre, le ministre iranien a affirmé : L'Iran et l'Irak jouissent de relations profondes et stratégiques et la République islamique n'épargnera aucun effort pour aider Bagdad à combattre le terrorisme et à reconstruire le pays dans l'ère post-Daech.

Félicitant la nation irakienne pour les récentes avancées du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme, Abdol-Reza Rahmani Fazli a appelé à la promotion des relations de deux États dans tous les domaines de la sécurité, de l'économie et du tourisme.

Il a souligné le mémorandum d'accord signé par les deux pays et a déclaré : Selon le document de coopération, les deux pays travailleront ensemble pour lutter contre les crimes organisés, le trafic de drogue le terrorisme et pour établir la sécurité aux frontières.

Le ministre iranien a également appelé à une plus grande consultation entre les provinces frontalières de deux pays pour résoudre le problème de la pollution des particules.


9053**