16 août 2017 à 13:45
Code d'info: 82633644
0 Persons
Zarif : L'Iran est le seul pays sûr dans la région

Téhéran, le16 août, IRNA – Le ministre iranien des Affaire étrangères a qualifié l'Iran comme le seul pays sûr dans la région.

«L'Iran est le seul pays sûr dans la région, dont la sécurité nourrit de l'intérieur et ne dépend pas des pays étrangers», a déclare Mohammad Javad Zarif dans son discours devant les députés, en tant que le ministre proposé par le président iranien pour les affaires estrangères.

Lors de la séance publique du parlement iranien (Majlis), il a salué la bravoure, la culture du sacrifice et de la résistance, l'effort et le respect de soit des iraniens, qui ont abouti à établir un États stable et sûr dans une région ravagée par l'instabilité et l'insécurité.

Selon lui, depuis quatre décennies, l'indépendance et le respect de soit à côté de ne pas avoir peur des puissances mondiales et de soutenir les opprimés, comme une vraie notion de la défense des droits de l'Homme, forment la politique étrangères de l'Iran et constituent le secret du pouvoir du pays.

La constitutionnelle de la République islamique d'Iran a défini clairement les tâches du ministère des Affaires étrangères : préserver l'indépendance et la souveraineté territoriale du pays, a-t-il ajouté.

« Notre région passe l'une des ères historique la plus difficile. Et certains États poursuivent encore le jeu à somme nulle qui augment les coûts pour eux-mêmes et pour d'autres pays», a-t-il dit. « Ils s'appuient de plus en plus sur les puissants transrégionaux et la violence au détriment des approches fondés sur la coopération et le modération».

Selon le chef de la diplomatie iranienne, l'Iran est le symbole de la démocratie religieuse comme l'atout stratégique du pays. « L'Iran connaît ses responsabilités régionales et pense que les coopération régionales sont la base de la sécurité et la stabilité», a-t-ajouté.

En se référant au plan de la diplomatie économique, défini pour le ministère des Affaires étrangères dans le nouveau gouvernement du président Rohani, il a déclaré que le ministère a pu éliminer des obstacles économiques sur le chemin du développement du pays.

Il a également mis l'accent sur le rôle du parlement iranien qui a soutenu le gouvernement au cours des négociations, abouti à l'accord sur le nucléaire.

Cet accord, connu sous le nom du Plan d'action global commun (PAGC) a éliminé les menaces contre l'Iran, a-t-il dit, en se référant à la sortie de l'Iran du chapitre 7 de l'ONU.

9053**