19 août 2017 à 08:20
Code d'info: 82635824
0 Persons
L’Iran est prêt à transférer 500 000 barils de pétrole par jour

Téhéran, le 19 août, IRNA - L'Iran est prêt à transférer 500 000 barils de pétrole par jour des pays de la mer Caspienne sous forme d'accords de swap, a déclaré un responsable du secteur pétrolier iranien.

Un pipeline de 272 kilomètres de long a été construit dans le nord de l'Iran pour transférer du pétrole brut du terminal de Neka sur la côte de la mer Caspienne à une raffinerie à Téhéran, a déclaré Hamid Hosseini, chef du département nord de la pipeline iranienne de pétrole et de la société de télécommunication.

En soulignant le bilan des échanges entre l'Iran et les pays de la mer Caspienne, il a déclaré que les présidents iraniens et kazakhs, il y a 21 ans, ont suggéré de coopérer sur le terrain et, après six ans, la proposition est devenue opérationnelle.

615 kilomètres de pipelines se trouvent dans les provinces septentrionales de Golestan et de Mazandaran qui sont destinées à transférer le pétrole et les produits pétroliers dans les projets de swap aux raffineries à Téhéran et Tabriz, d'après lui.

En moyenne, 81 et 181 millions de litres de produits pétroliers sont reçus respectivement par les provinces de Golestan et de Mazandaran par les pipelines qui ont diminué le trafic de pétroliers par 8 760 navires-citernes de 30 000 litres, a ajouté le fonctionnaire.

Dans les contrats de swap de pétrole, le pétrole brut importé des pays de la mer Caspienne est déchargé dans le terminal de Neka et ensuite transféré à Téhéran via le pipeline de 32.

Les raffineries de Téhéran et de Tabriz sont des consommateurs d'hydrocarbures importés. L'Iran délivre la même quantité de pétrole brut qu'il reçoit de ses pays voisins du nord via le terminal pétrolier Kharg dans le golfe Persique.

9053**