Russie : Moscou, Téhéran, Ankara se préparent aux 6èmes discussions d'Astana

Moscou, le 19 août, IRNA - Moscou, Téhéran et Ankara, ainsi que d'autres participants se préparent activement à la sixième réunion internationale de haut niveau sur la Syrie dans la capitale du Kazakhstan, Astana, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

La déclaration du ministère publiée vendredi a souligné que les discussions d'Astana sont les principaux «efforts pratiques pour stabiliser la situation en Syrie en favorisant le fonctionnement régulier des zones de désescalade» avec trois zones actuellement créées en Syrie.

Les trois garants ont entamé le mémorandum d'accord le 4 mai, lors du quatrième cycle de négociations d'Astana, pour créer des zones en Syrie visant à stabiliser des parties de Homs, Ghouta de l'Est, Daraa et Qoneitara.

Il est important de noter que ce travail produit des résultats concrets, contribuant à réduire les tensions dans la confrontation domestique de la Syrie, à accroître le niveau de vie des civils, à résoudre les problèmes humanitaires, à établir des ponts entre différents groupes de la société syrienne et à promouvoir la confiance entre eux », a ajouté le communiqué.

Le ministère russe des Affaires étrangères a également souligné la poursuite de la maximisation des efforts dans les pourparlers d'Astana, y compris la création de la quatrième zone de dégradation dans la province d'Idlib, «comme moyen d'arrêter les crimes du groupe terroriste al-Nusrah dans la région».

«Nous croyons que le processus d'Astana et les décisions adoptées dans son cadre exigent un soutien international, en particulier des forces qui peuvent influencer les développements en Syrie ou apporter un soutien matériel substantiel à sa stabilisation en augmentant l'aide humanitaire. Cela consoliderait de manière tangible la tendance récente des personnes déplacées à l'intérieur du pays et des réfugiés dans le Liban voisin, la Jordanie et la Turquie rentrant chez eux ».

Le ministère espère également que l'opposition syrienne contribuera plus activement à la tâche prioritaire qui est définie comme «éliminer le foyer terroriste en Syrie».

9053**