Les États-Unis sapent la validité des rapports internationaux

Téhéran, le 19 août, IRNA - La politique de «l'information internationale open source» de Washington saperait l'utilité de ces rapports, a déclaré un ancien responsable de la CIA, se référant aux tentatives du président Donald Trump de tuer l'affaire nucléaire de l'Iran.

«Nos analystes du renseignement, qui ont accès à toute nos informations, l'accès à ce que nos alliés à travers le monde recueille et à l'accès aux rapports de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) et d'autres informations sont les mieux placés pour faire cette évaluation et l'Iran respecte l'accord nucléaire » selon l’ancien directeur adjoint de la CIA, David Cohen à CNN vendredi.

L'accord nucléaire historique, connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC), a été signé entre l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, plus l'Allemagne en juillet 2015.

Sur la base de l'accord, l'Iran a accepté de freiner son programme nucléaire en échange d'un allègement des sanctions.

Le président américain Donald Trump essaie de contourner les rapports internationaux fiables, y compris le rapport de l'AIEA sur le respect par l'Iran de l'accord nucléaire qu'il a signé avec les grandes puissances mondiales, a ajouté M. Cohen. Si l'intelligence américaine est «dégradée» et «politisée» par Trump, «cela mine l'utilité de cette intelligence dans tout le tableau», a-t-il déclaré.

«Si c'est politisé, cette crédibilité et la fiabilité sont compromises», a déclaré l'ancien responsable de l'agence de renseignement centrale américaine.

L'administration de Trump ainsi que l'AIEA ont confirmé à maintes reprises l'engagement de l'Iran envers le PAGC, mais certains médias américains ont rapporté que Trump et son équipe tentaient de montrer que l'Iran ne respectait pas l'accord.

Cohen a déclaré que, même si l'Iran viole à un moment donné ses engagements, la communauté internationale, y compris les alliés américains en Europe, ne soutiendraient Washington pour réimposer des sanctions à l'Iran.

9053**