La Banque mondiale prête à l'Iran 1 milliard d'euros pour électrifier ses lignes de chemins de fer

Téhéran, le 23 août, IRNA - La Banque mondiale a accepté de financer le projet d'électrisation de la division nord du chemin de fer iranie, a déclaré un responsable ferroviaire iranien.

Le Directeur général de la « Northern Iran Railroads Company », Yousef Geran-Pasha, a déclaré: «Le projet commencera bientôt et prendra trois ans pour être complété. Il a ajouté que l'Iran a signé un contrat avec la Russie pour l'électrification du chemin de fer Garmsar-Incheh Boroun de 500 kilomètres dans le nord de l'Iran lors d'une rencontre entre le président iranien Hassan Rohani et son homologue russe, Vladimir Poutine».

Le réseau ferroviaire nord de l'Iran commence à partir de la gare de Garmsar dans la province de Semnan, située à l'est de la province de Téhéran, et traverse la province de Mazandaran pour se terminer à Gorgan.

Les deux dernières provinces sont situées sur les côtes méridionales de la mer Caspienne.

Geran-Pacha a déclaré que l'électrification du chemin de fer réduira considérablement les pollutions aériennes, la consommation d'essence et réduira également les risques d'accidents mortels; Une grande partie du chemin de fer passera forcément par des zones résidentielles.

En disant que le projet triplerait également la capacité de transfert de fret à 7,5 millions de tonnes par an, Geran-Pasha a ajouté: « mercredi, il y aura une réunion pour finaliser le projet».

C'est le deuxième chemin de fer électrifié en Iran; Le premier a été construit dans la ville du nord-ouest de Tabriz il y a quatre décennies.

9053**