Le responsable de l'Iran appelle à une forte réaction contre toute violation de l’accord sur le nucléaire

Téhéran, le 23 août, IRNA - Le gouvernement veut témoigner par une réaction forte à la violation de l’accord sur le nucléaire par les autres parties, a déclaré un haut responsable, mardi.

«L'Iran peut activer son usine de production de gâteaux jaunes en se basant sur l'article 36 du Plan global d'action commun entre la République islamique et le Groupe 5 + 1 (États-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne plus Allemagne)», Le Secrétaire du Conseil de l'opportunité, Mohsen Rezaei, a fait ces déclarations sur la base d’un projet de loi du Majlis (Parlement) sur la lutte contre les mesures aventureuses américaines dans la région.

L'Iran et le G5 + 1 ont conclu un accord à Vienne en 2015 qui souligne le freinage des activités nucléaires pacifiques de l'Iran en échange de l'élimination des sanctions. Washington a été une cause majeure de problèmes dans la manière d'exécuter l’accord au cours des deux dernières années.

Les États-Unis ont essayé de contourner le PAGC en imposant de nouvelles sanctions contre l'Iran sous prétexte de sa politique régionale. Le Majlis iranien a récemment approuvé, le18 juillet, l'urgence d'un projet de loi unique sur la lutte contre les mesures aventureuses des américains dans la région.

Le projet de loi a été proposé par les députés iraniens en réciprocité du projet de loi du Sénat des États-Unis, intitulé « Lutte contre la les activités de déstabilisation de l'Iran ».

9053**