L'Iran rejette les accusations «sans fondement» et «ridicules» de Bahreïn

Téhéran, le 26 août, IRNA - Le ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté vendredi, les déclarations ridicules et sans fondements du ministère de l'Intérieur de Bahreïn.

« Les autorités de Bahreïn utilisent des allégations sans fondement contre l'Iran pour écarter l'opinion publique des manifestations pacifiques», a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, en réaction à Manama, une nouvelle revendication sur certaines institutions iraniennes qui soi-disant auraient des interférences dans les problèmes internes de Bahreïn.

Qasemi a déclaré: «L'Iran n'a jamais essayer de déstabiliser un pays voisin et n'a jamais provoqué de violence dans aucun pays, y compris Bahreïn».

L'officier iranien a conseillé aux dirigeants bahreïnites d'arrêter la répression, la torture et les efforts visant à détourner les manifestations pacifiques et à renoncer à l'utilisation de la sécurité étrangère et des forces militaires pour réprimer les gens et essayer d'essayer de résoudre les différences par un dialogue pacifique.

Les Bahreïnis ont fait des centaines de manifestations pacifiques ces dernières années pour réclamer des réformes dans le système corrompu de leur pays, mais le régime d’Al Khalifa, soutenu par les États-Unis et l'Arabie saoudite, a tué et emprisonné des milliers de manifestants.

9053**