Le nord-ouest de l’ Iran, nouvelle destination pour les touristes européens

Ardebil, le 27 août, IRNA - La ville d'Ardebil, au nord-ouest de la capitale iranienne, est devenue une nouvelle destination pour les touristes européens avec ses attractions spectaculaires, a déclaré vendredi le gouverneur général de la province d'Ardebil.

Lors de la cérémonie de clôture d'une exposition alimentaire traditionnelle, Majid Khodabakhsh a parlé du pont Meshginshahr, du lac Shourabil, du téléphérique de Gardaneh Heyran et des plats traditionnels comme les principales attractions touristiques de la province d'Ardebil.

Khodabakhsh a ajouté que des centaines de touristes européens ont visité Ardebil au cours des cinq derniers mois.

Le tourisme peut également aider à attirer des investissements étrangers dans la province afin d'améliorer l'industrie touristique locale, a déclaré le responsable.

La croissance de l'industrie du tourisme a été l'une des principales priorités qui a pris de l'ampleur après l'accord nucléaire historique de juillet 2015 connu sous le nom du Plan d'action global commun (PAGC) signé entre l'Iran et six puissances mondiales: États-Unis, Royaume-Uni, France, Russie, Chine et Allemagne.

Ardebil est connue pour sa tradition de la soie et du tapis. Les tapis d’Ardebil sont renommés et les tapis antiques de cette ville sont considérés comme parmi les meilleures créations de tapis persans classiques.

Ardebil est également connu comme le siège d'un site du patrimoine mondial: le sanctuaire d’Ardebil, le sanctuaire et le tombeau de Shaikh Safî ad-Dîn, fondateur éponyme de la dynastie Safavide.

Le pont suspendu de Meshginshahr qui traverse la rivière Khiav, près de Meshginshahr, la province d'Ardebil, est l'une des attractions touristiques les plus modernes de la province. C'est le plus grand pont suspendu du Moyen-Orient avec une hauteur de 80 mètres et une longueur de 365 mètres.

9053**