29 août 2017 à 11:10
Code d'info: 82647779
0 Persons
L'Iran n'accepte aucune obligation au-delà du PAGC

Karaj, le 29 août, IRNA – le Vice-président et chef de l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran Ali Akbar Salehi, a déclaré lundi que les hauts fonctionnaires ont déclaré à maintes reprises que l'Iran n'acceptait aucune obligation au-delà des garanties et protocole additionnel au PAGC.

Il a déclaré aux journalistes l'élimination des problèmes par la sagesse, a maintenu un Plan d'Action Global Commun (PAGC) et a ajouté que la poursuite du chaos politique américain sera jugé face au monde entier.

Concernant le versement de ciment dans le réacteur, Salehi a déclaré que dans une série de tuyaux qui ont été retirés de leur place parce qu'il n'y avait plus d'utilité, nous avons versé du ciment, mais nous avons les mêmes tuyaux et nous ne versons pas de ciment dans le secteur principal du réacteur.

Salehi a déclaré que la question sera contrôlée la semaine prochaine en présence de journalistes étrangers et locaux, de sorte que le scénario ne serait pas digne de cette préoccupation.

L'Iran et la Corée du Sud ont signé un contrat de 8,5 milliards de dollars pour fournir des crédits pour des projets et de tels contrats sont également en cours avec d'autres pays.

Il a déclaré que le nouveau gouvernement américain entendait interrompre la mise en œuvre de PAGC et a ajouté que l'Iran s'était engagé à respecter toutes ses obligations et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), le seul organe à commenter cette question.

Salehi a souligné que l'Iran ne serait pas le premier à violer le PAGC et en cas de violation de l'autre partie, l'Iran prendra les décisions appropriées.

9053**