L'Iran affirme que la nouvelle politique américaine sur l'eau lourde est le «problème de Washington»

Téhéran, le 2 décembre, IRNA - Le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a déclaré que la nouvelle politique américaine consistant à ne pas acheter l'eau lourde de l'Iran est «leur propre problème».

«Les Américains ont jusqu'ici acheté 30 tonnes d'eau lourde à l'Iran et étaient intéressés à continuer à en acheter, mais leur nouveau gouvernement a dit qu'il ne le ferait plus, ce qui est leur propre problème», a déclaré vendredi à la presse Ali Akbar Salehi.

L'administration américaine Trump a mis un terme à l'achat d'eau lourde par les États-Unis.


Les hauts responsables de l'administration Trump ont confirmé mercredi au site d'information Free Beacon basé à Washington que le gouvernement américain ne s'engagerait plus dans ces transactions nucléaires avec l'Iran.

Les responsables de l'administration Trump ont déclaré au Free Beacon qu'ils avaient informé l'Iran qu'il était désormais seul responsable du respect de l'accord nucléaire.

«Non, les Etats-Unis n'envisagent pas d'acheter de l'eau lourde iranienne», a déclaré un porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche au Free Beacon.

«Nous avons clairement indiqué à l'Iran qu'il est de sa responsabilité de rester sous leur limite d'eau lourde dans le Plan d'action global commun», le titre officiel de l'accord nucléaire.

Selon Press TV, l'Iran avait déclaré en mars que son accord nucléaire de 2015 avec le groupe de pays P5 + 1 ne l'obligeait pas à expédier son excédent d'eau lourde.

«Rien dans l'accord nucléaire, connu sous le nom de Plan d'Action Global Commun (PAGC), n'exige que l'Iran expédie l'eau lourde excédentaire qui est mise à la disposition du marché international mais n'a pas encore trouvé d’acheteur réel a déclaré le responsable dans une lettre à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) en mars 2017.»

Le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Behrouz Kamalvandi a rejeté les fausses informations sur la nouvelle politique américaine consistant à ne pas acheter l'eau lourde de l'Iran.

Il a déclaré vendredi que le gouvernement américain et notamment le département de l'Energie, avait déjà acheté de l'eau lourde de en provenance d'Iran.

Soulignant une lettre signée par Barak Obama, ancien président américain, le responsable iranien a ajouté : Mais quand le gouvernement n'en pas besoin, il a soutenu le secteur privé pour continuer cette démarche.

Puis, le marché européen a attiré notre attention pour vendre les stocks d'eau lourde, a-t-il dit.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**