L'Iran n'a pas besoin d'autorisation pour se défendre

Téhéran, le 4 décembre, IRNA - L'Iran ne demande pas la permission de se défendre et ne laisse pas les autres se mêler de ses affaires, a déclaré dimanche un haut responsable iranien.

«Le peuple iranien n'aurait pas mené la Révolution islamique s'il avait voulu que les autres décident pour lui», a déclaré Ali Akbar Velayati, membre du Conseil de discernement, à l'occasion de la lettre du Guide Suprême de la révolution islamique à La jeunesse de l'Ouest l'année dernière.

Les Occidentaux, a déclaré Velayati, pensent en vain qu'ils peuvent retrouver l'influence qu'ils avaient en Iran avant la Révolution Islamique de 1979.

Velayati a fait ces remarques en réponse à une question sur les revendications de l'Occident sur les négociations sur la puissance des missiles de l'Iran, que les hauts responsables iraniens ont soulignée pour les porpus de défense du pays comme une «question non négociable».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**