6 déc. 2017 à 18:56
Code d'info: 82754859
0 Persons
Iran, Turquie: Al Quds est une partie inséparable de la Palestine

Téhéran, le 6 décembre - IRNA - L'Iran et la Turquie ont dénoncé mercredi toute décision des Etats-Unis de transférer leurs missions diplomatiques à Al Quds et ont qualifié la ville sainte de 'partie inséparable' de la Palestine.

Le Pprésident iranien Hassan Rohani a téléphoné à son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan: «Aujourd'hui, l'une des priorités du monde musulman est la cause de la Palestine et la confrontation avec les actes illégaux du régime sioniste.»

«Nous appelons tous les pays musulmans et épris de paix à résister à de tels actes illégaux ».

Faisant référence à toute décision sur la reconnaissance de la ville d'Al Qods en tant que capitale du régime sioniste d'Israël, il a déclaré que tous les pays devraient réagir de manière dissuasive à toute initiative de Washington.

Il a également déclaré qu'il prendrait part à la réunion d'urgence de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), proposée par son homologue turc.

Pendant ce temps, Erdogan a déclaré que toute décision du président américain Donald Trump de changer le statut actuel d'Al Qods serait le résultat de conflits internes au sein du monde musulman.

« Il est temps que le monde musulman montre son unité et exprime son opposition à la décision à l'unanimité», a-t-il déclaré.

Selon lui, cette décision constituerait une violation des droits de l'homme et de toutes les résolutions des Nations Unies sur Al Qods.

Le président turc a déclaré qu'Ankara, en tant que président de l'OCI, exhorte l'Organisation à se rencontrer dans les prochains jours.

Trump a annoncé qu'il annoncerait sa décision de transférer l'ambassade de Washington de Tel-Aviv à la ville d'Al Quds mercredi.

Son geste a déclenché des alarmes à travers le monde, en particulier dans les pays musulmans.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**