7 déc. 2017 à 16:49
Code d'info: 82755701
0 Persons
Dirigeant Palestinien: Les sionistes n'ont pas de part à Al Qods

Damas, le 7 décembre, IRNA - Le secrétaire général du Front populaire pour la libération de la Palestine, Ahmad Jibril, a déclaré mercredi que le seul «groupe» qui n'a pas de part en Palestine et à son histoire sont les sionistes.

« Nous ne sommes pas surpris de voir le mouvement américain et Trump prononcer des mots obscènes sur Al Qods et son histoire », a déclaré M. Jibril lors d'une interview exclusive accordée à l'agence de presse de la République islamique (IRNA).

« Le mouvement a eu lieu après que le régime américain et sioniste a vu l'humiliation, la fragilité et la reddition de ces états arabo-islamiques», a-t-il dit.

La faiblesse a d'abord été démontrée par des parties influentes de l'Organisation de libération de la Palestine et, depuis le moment où elles ont accepté le Traité d'Oslo, a déclaré M. Jibril.

Aujourd'hui, les dirigeants perfides dans les états arabes qui normalisent leurs liens avec le régime sioniste disent que quand les Palestiniens ont reconnu Israël, il n'y a aucune raison pour que d'autres ne le fassent pas, a-t-il dit.

Le fonctionnaire a également déclaré que Trump estime que le le leadership officiel arabe est handicapé et dépassé pour montrer toute réaction.

« Nous sommes sûrs que la colère des peuples à l'intérieur et à l'extérieur de la Palestine va engloutir les occupants», a-t-il dit, assurant que le mouvement de résistance continuera à remporter des victoires.

Appréciant l'Iran pour ses soutiens au mouvement de résistance, il a dit que l'Iran se tenait aux côtés de la nation palestinienne depuis la victoire de la révolution islamique en 1979 et se tenait prêt à combattre l'ennemi sioniste.

« Si ce n'était de la faiblesse des Etats arabes et de leurs dirigeants, Trump n'a pas osé faire une telle chose », a déclaré Jibril, notant que les Etats-Unis recevront une réponse sévère dans les prochains jours.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**