Le commandant en chef condamne la décision de Trump sur la réinstallation de l'ambassade

Téhéran, le 8 décembre, IRNA - Dans une déclaration publiée jeudi, le chef d'état-major du général de division des forces armées Mohammad Baqeri a condamné la décision du président américain Donald Trump, reconnaissant qu'al-Qods était la capitale du régime sioniste.

Dans sa déclaration, Baqeri a déclaré qu'al Qods appartenait à la Palestine et au monde musulman et a souligné que les musulmans ne permettraient jamais qu'une partie du monde islamique soit séparée de son corps et que le pouvoir hégémonique américain ne mette à mal l'unité dans le monde islamique par de tels actes futiles et rendront le régime sioniste plus proche de l'anéantissement.

Le général Baqeri a souligné que les états arabes et musulmans sont confrontés à un test historique et que l'histoire jugera de leur silence ou de leur participation avec d'autres nations musulmanes contre le régime sioniste.

Il a dit que cette décision imprudente de Trump est une violation claire des droits palestiniens et contraire aux lois internationales et a ajouté que la responsabilité de toute tension et conflit est sur les épaule des États-Unis et du régime sioniste.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**