Le Président du Majlis condamne fermemnt la décision «déraisonnable» de Trump

Téhéran, le 10 décembre, IRNA- Le président du Parlement iranien (Majlis) en condamnant la récente décision anti-palestinienne de Trump, l'a qualifiée de décision irrationnelles et conformes avec certains pays.

Le président du Parlement iranien (Majlis) lors d'une réunion publique dimanche matin au Parlement a fermement condamné la décision de Trump sur la reconnaissance de la ville sainte d'Al Qods comme capitale du régime sioniste d'Israël.

cette décision a été prise dans le cadre d'un plan déjà organisé avec certains pays visant à soutenir le régime sioniste, à normaliser des relations avec ce régime, et à négliger la cause de la nation palestinienne, a déclaré Larijani.

Aucuns des anciens présidents américains n'avaient commit une telle action inapproprié mais le président actuel des Etats-Unis après des appels téléphoniques avec certains dirigeants des pays arabes l'a fait avec l'impudence, a-t-il indiqué.

Si cela est vrai, ces pays ont mis en cause toute leur dignité pour rien, a-t-il ajouté.

Nous ne voulons pas croire ces informations mais de simple calculs montrent combien les Etats-Unis ont indignement agit dans ce cas, a-t-il déclaré en disant que si les pays islamiques et arabes ne séparent pas leurs comptes l'un de l'autre; ils nuiront complètement leur dignité et trouveront les nations musulmanes contre eux-mêmes.

Si l'Union arabe et les pays islamique ne réagissent pas, non seulement ils seront accusés d'être lâches mais également cela rendra les Etats-Unis plus insolents, a-t-il ajouté.

Les nations islamiques s'attendent au moins à ce que les relations diplomatiques avec les Etats-Unis soient suspendues pour que Trump comprenne le mal des comportements humiliants envers les musulmans, a-t-il dit.

S'ils osent ils doivent rompre leurs relations commerciales avec les Etats-Unis pour que le Président américain comprenne qu'il ne pouvait pas faire du commerce avec la dignité des musulmans, a déclaré Larijani.

Pourtant, la grande nation palestinienne a trouvé son chemin et le territoire palestinien appartient à la nation palestinienne et le régime sioniste ne peut pas changer la question par ses lobbies avec les Etats-Unis et certains d'autres pays faibles dans la région, selon lui.

Le président du Parlement iranien (Majlis) a exprimé l'espoir pour que les pays islamiques prennent une position unique face aux Etats-Unis pour que ce dernier ne répète plus une telle action.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422** 9053**