Le chef du pouvoir judiciaire:Trump cherche à couvrir les défaites régionales

Téhéran, 12 décembre, IRNA - Le chef de du pouvoir judiciaire de l'Iran, a déclaré lundi que la décision de Donald Trump de reconnaître Beit ul-Muqaddas comme capitale du régime sioniste visait à couvrir les défaites américaines dans la région.

Notant que les États-Unis et le régime sioniste ont tenté au cours des derniers mois et des dernières années de marginaliser la question de la Palestine, l'Ayatollah Sadeq Amoli Larijani a déclaré lors d'une réunion de hauts fonctionnaires judiciaires, que la création du groupe terroriste Daech était une tentative à cet égard.

La question de la Palestine est le principal problème du monde musulman qui ne peut être ignoré par les musulmans, a déclaré Larijani.

«Les Etats-Unis et le régime sioniste ont tenté à plusieurs reprises de repousser cette question pour qu'elle ne soit plus une priorité», a déclaré M. Larijani, ajoutant que la question palestinienne était une fois de plus soulevée avec le «non-sens» de Trump.

La question du monde musulman et même des pays musulmans qui ont agi dans le même sens que les États-Unis dans certaines régions ont exprimé leur indignation face à la décision du président américain.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**