L’Arabie Saoudite et l’agression militaire des Emirats Arabes Unis sont la cause principale des problèmese du Yémen

Madrid, 12 décembre, IRNA - Un expert iranien en relations internationales a déclaré que l'agression militaire de l'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis (EAU) est la principale cause de la crise et des troubles actuels au Yémen.

«La coalition entre Ali Abdullah Saleh et les Houthis [forces d'Ansarallah] était artificielle», a déclaré Hossein Mousvian, ancien diplomate iranien et actuel chercheur invité à l'université de Princeton, aux Etats-Unis.

Il a fait ces remarques lors d'une interview avec le réseau mondial de la télévision nationale chinoise, à laquelle ont assisté d'autres analystes, dont Afshin Moulavi de l'université Johns Hopkins, tout en commentant les conséquences de la mort du président yéménite sur le processus de paix au Yémen.

Ali Abdullah Saleh a été tué le 4 décembre dans des affrontements avec les forces populaires du pays.

« Saleh a joué un double rôle, d'une part, il a forgé une alliance artificielle avec les Houthis et, d'autre part, il a eu des entretiens confidentiels avec les Saoudiens et les Emiratis », a déclaré M. Mousavian.

Il a ajouté que la mort de Saleh contribuera au processus de paix au Yémen car son double jeu a incité les Saoudiens et les Emiratis à compter sur lui, n'étant jamais prêt pour des négociations sérieuses avec les Houthis (forces d'Ansarallah).

« Le moment est venu pour les Saoudiens de parler avec les Houthis après la mort de Saleh », a déclaré M. Mousavian, exhortant l'ONU à aller de l'avant et à mener des négociations de paix au Yémen impliquant Houthis et tous les groupes yéménites.

« Dans la première étape, le cessez-le-feu devrait être déclaré, incitant toutes les parties à arrêter la guerre. Par la suite, un gouvernement impliquant toutes les tribus et les courants politiques devrait être élu à travers une élection libre, mettant fin à la calamité dans le pays arabe le plus pauvre», a suggéré Mousavian.

Interrogé sur le rôle de l'Iran dans l'établissement de la paix au Yémen, l'ex-diplomate a déclaré que de nombreuses exagérations ont été faites sur le rôle de l'Iran, l'Arabie saoudite et les EAU ayant formé la coalition la plus puissante de l'armée arabe pendant deux ans.

«Tout le monde accepte que l'Iran n'est pas engagé directement dans la guerre », a déclaré Moussavian.

Il a ajouté que la conclusion d'un accord final au Yémen était probable il y a quelques mois, mais que c'était l'Arabie saoudite qui avait interrompu le processus.

« Les Etats-Unis avec leur armée forte ont également apporté leur plein soutien à l'alliance dirigée par l'Arabie saoudite », a-t-il ajouté.

«Si ceux qui prétendent sont vraiment convaincus que l'Iran, par sa présence indirecte, a vaincu l'armée la plus puissante du monde et la plus forte alliance des armées du monde arabe au Yémen, je leur suggère de se précipiter immédiatement à Téhéran et parler avec l'Iran pour la paix», a déclaré Mousavian.

Il a ajouté que l'Iran était toujours prêt à entamer des pourparlers avec l'Arabie saoudite et les EAU pour résoudre la crise au Yémen et rétablir la paix et la stabilité dans ce pays. «C'est l'Arabie Saoudite qui doit décider si elle veut ou non discuter avec l'Iran», a conclu l'analyste.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**