12 déc. 2017 à 23:12
Code d'info: 82761608
0 Persons
Rohani: Al Qods sera la capitale de l'Etat palestinien

Téhéran, 12 décembre, IRNA- Le président iranien Hassan Rohani a déclaré que la ville sainte d'Al Qods appartient à tous les musulmans et sera la capitale de la Palestine.

Avant de se rendre en Turquie pour assister au sommet d'urgence de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), le président Rohani a déclaré: «Nous dirons au monde de l'Islam et à tous les participants au sommet de l'Organisation de Coopération Islamique que la question d'al Qods appartient à tout le monde islamique et que le territoire d'al Qods appartient à tous les musulmans.

Il a ajouté que le monde islamique est uni et résistera unanimement à la décision américaine.

Rohani a souligné que cette action des Etats-Unis a conduit à ce que la cause palestinienne redevienne la question principale dans le monde musulman, qui ne sera jamais oubliée.

Il a ajouté que les musulmans devaient condamner cette action à toutes les réunions internationales, et en particulier à l'Organisation des Nations Unies.

Rohani a annoncé le fort soutien de l'Iran en faveur des palestiniens et a déclaré que l'Iran continuera à les soutenir jusqu'à ce que tous les Palestiniens retournent dans leur patrie et parviennent à leurs droits.

Al Qods et Beit-ul Moqaddas sont sacrés pour les juifs, les chrétiens et les musulmans, a déclaré le président iranien.

Il a décrit le régime sioniste comme un étranger dans le territoire palestinien et a expliqué que les musulmans, les juifs et les chrétiens vivaient côte à côte dans la ville d'al Qods.

Rohani a décrit la décision américaine comme une décision erronée et illégitime parce que selon lui la ville sainte d'Al Qods est la première Qibla de tous les musulmans dans le monde et donc elle est très respectée par les croyants.

Cela n'est pas le seul plan d'arrogance mondiale et de sionisme contre le monde islamique, a-t-il dit, déclarant que si les musulmans restaient silencieux sur cette mauvaise décision, ils élaboreraient des plans plus funestes contre les musulmans.

Le Président iranien a décrit la décision comme le début de nouvelles tensions dans la région et a déclaré que si les musulmans maintiennent leur unité, ce sera une grande victoire pour le monde musulman.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**