Mogherini: L'interaction avec l'Iran est dans l'intérêt de tout le Moyen-Orient

Vienne, 13 décembre, IRNA- La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini en défendant l'accord sur le nucléaire iranien, a assuré que les Etats-Unis seront engagés à cet accord.

Préserver et mettre en œuvre l'accord nucléaire avec l'Iran est un must absolu, a déclaré Madame Mogherini samedi soir lors de la session plénière du Parlement européen.

Nous ne pouvons pas subir plus de tensions au Moyen-Orient et une autre crise de prolifération nucléaire. Nous ne pouvons pas nous permettre de miner la crédibilité d'un accord multilatéral affirmé par une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies et nous ne pouvons pas démanteler un accord qui fonctionne et tient ses promesses, a-elle expliqué.

Soulignant la nature pacifique de l'accord nucléaire avec l'Iran, Mogherini a déclaré que l'accord nucléaire iranien assure la sécurité collective de l'Union européenne, dans la région et au-delà.

Elle a ajouté que l'accord avec l'Iran empêchait une escalade nucléaire au Moyen-Orient.

Grâce à l'accord nucléaire avec l'Iran, nous avons établi un système de surveillance plus solide jamais, a-t-elle dit en soulignant que l'Agence internationale de l'énergie atomique a à neuf reprises affirmé les engagements respectés par l'Iran.

Il nous a fallu douze années de négociations extrêmement difficiles, menées par l'Union européenne, pour atteindre ces résultats.

Renégocier l'accord ou une partie de celui-ci n'est pas une solution, a-t-elle indiqué.

Personne ne peut de bonne foi croire que la renégociation soit une solution crédible », a-t-elle ajouté.

L'accord avec le nucléaire iranien montre que la diplomatie est le meilleur moyen de surmonter des problèmes de longue date qui semblent parfois impossibles à résoudre, a-t-elle dit en ajoutant que la coopération nucléaire civile rend l'accord nucléaire plus solide grâce à une transparence accrue.

Le commerce entre l'Iran et l'Europe a augmenté de 94% au premier semestre de 2017 par rapport au premier semestre de 2016. Les exportations de pétrole ont atteint le niveau des périodes avant les sanctions imposées.

L'investissement étranger direct attiré par l'Iran est en augmentation, et le gouvernement iranien a annoncé une croissance de 55% par rapport à l'année précédente, a-t-elle précisé en se référant aux échanges commerciaux entre l'Iran et l'UE.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**