13 déc. 2017 à 16:43
Code d'info: 82762570
0 Persons
La réunion de la Commission mixte du PAGC s'ouvre à Vienne

Vienne, 13 décembre, IRNA - La 10ème réunion de la Commission mixte de l'accord nucléaire, conclue entre l'Iran et les grandes puissances mondiales, s'est ouverte mercredi à Vienne.

Le vice-ministre des Affaires juridiques et internationales, Abbas Araqchi, et la secrétaire générale du Service européen pour l'action extérieure (SEAE), Helga Schmid, président la réunion.

On s'attend à ce que le manque d'engagement américain dans le Plan d'Action Global Commun (PAGC), également connu sous le nom d'accord nucléaire iranien, malgré plusieurs rapports de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) approuvant que l'Iran serait mis sous les projecteurs lors de la réunion.

L'Union européenne (UE) a déclaré lundi que la Commission mixte considère la réunion comme une occasion d'examiner la mise en œuvre du Plan d'action sur les pays tiers en termes de questions et de sanctions nucléaires.

La 10ème réunion se tient à un moment où une échéance fixée par le président américain Donald Trump au Congrès sur l'accord nucléaire expire.

L'Iran et les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies plus l'Allemagne ont signé un accord nucléaire en 2015. En vertu de l'accord, l'Iran a accepté de limiter son programme nucléaire en échange de l'allégement des sanctions économiques.

Les huitième et neuvième réunions de la Commission mixte du PAGC ont eu lieu respectivement les 21 juillet et 20 septembre de cette année.

La neuvième réunion s'est tenue au niveau ministériel à New York.

Le 13 octobre, Trump a annoncé que son administration ne certifierait pas l'engagement de l'Iran à l'accord.

En vertu de la décision, le Congrès américain devrait voter sur l'accord et les règlements connexes connu sous le nom Iran Nuclear Agreement Review Act (INARA).

La date limite expirera en même temps que la fin de la réunion de la Commission mixte.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**