14 déc. 2017 à 10:14
Code d'info: 82763147
0 Persons
Le G5 + 1 donne un avertissement clair aux États-Unis

Vienne, 14 décembre, IRNA - Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araqchi, a déclaré que toutes les parties à l'accord nucléaire devaient rester pleinement engagées dans l'accord.

«Les membres du groupe 5 + 1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France et Grande-Bretagne plus l'Allemagne) doivent manifester très franchement et clairement aux Etats-Unis et souligner que le pays doit rester pleinement et précisément engagé dans au PAGC» selon le ne déclaration faite aux journalistes à la fin d'une commission conjointe sur le PAGC à Vienne.

S'adressant aux journalistes après la réunion, Helga Schmid a déclaré que tous les membres du G5 + 1 ont souligné que les deux parties devraient rester fidèles à leurs promesses en ce qui concerne le PAGC et qu'il n'est pas possible qu'une partie reste pleinement engagée alors que certains membres tentent de le contourner.

La directrice politique adjointe de l'UE, Helga Schmid, a remercié la République islamique d'Iran pour son engagement envers le PAGC et a exhorté toutes les parties à rester attachées à leurs engagements avec bonne volonté et dans une atmosphère constructive.

La délégation des Etats-Unis, en dépit de leurs revendications précédentes, a souligné qu'ils resteraient attachés au PAGC et à la politique poursuivie par l'administration américaine, a indiqué M. Araqchi.

«Les développements internes aux Etats-Unis n'ont rien à voir avec nous», a-t-il dit, ajoutant qu'ils peuvent constamment échanger le PAGC entre le Congrès et la Maison Blanche, mais qu'ils devraient rester fidèles à leurs promesses dans le cadre du traité.

Les Américains devraient comprendre qu'il n'y a pas de place pour renégocier le PAGC, a dit Araqchi et aborder d'autres questions est totalement hors de propos pour le PAGC.

Les développements nationaux aux Etats-Unis ne sont pas importants pour nous, a-t-il dit, ajoutant que l'important est qu'ils doivent agir conformément à leurs engagements et mettre fin à toutes les sanctions sans jamais les laisser revenir.

Actuellement, les Etats-Unis sont totalement isolés dans leurs positions alors que les points de vue adoptés par l'Europe sont très clairs, a déclaré M. Araqchi.

Les actions déloyales américaines ont nui à l'atmosphère existante, mais la tendance à la coopération avec l'Europe est sur la bonne voie alors que la même tendance dans d'autres régions telles que l'est de l'Asie et le Japon est appliquée, a-t-il dit.

Les pourparlers sur l'expansion de la coopération financière avec le Japon et la Corée du Sud ainsi qu'avec plusieurs autres pays de l'est de l'Asie et l'Europe sont en cours et politiquement l'Europe et le reste du monde résistent aux Etats-Unis, a ajouté Araqchi.

Le texte du PAGC est très clair et aucune interprétation ne sera acceptée à cette fin, a-t-il dit.

Il y a une question clé dans le PAGC qui indique que le traité peut jouer un rôle significatif dans le maintien de la paix et de la sécurité régionales et mondiales, a poursuivi M. Araqchi.

Le fait est que le PAGC n'a pas été entièrement mis en œuvre et que cela se produira après dix ans et que toutes les sanctions auront été levées dans dix ans pour indiquer que le PAGC peut jouer un rôle dans la paix mondiale.

«Je crois que le PAGC a résolu de nombreux problèmes dans la région du Moyen-Orient», a ajouté le diplomate.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**