15 déc. 2017 à 09:17
Code d'info: 82763958
0 Persons
Araqchi et Amano discutent de la coopération entre l'Iran et l'AIEA

Vienne, 15 décembre, IRNA- Le vice-ministre des Affaires étrangères iranien, Abbas Araqchi, et le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, ont discuté mercredi de la coopération entre l'Iran et l'autorité nucléaire ainsi que de la mise en œuvre de l'accord nucléaire.

Au cours de la réunion, M. Araqchi a souligné la nécessité de poursuivre le travail professionnel et l'impartialité de l'AIEA lors de la vérification des engagements pris par l'Iran dans le cadre de l'accord, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC).

L'organisme de surveillance nucléaire de l'ONU a jusqu'ici confirmé la pleine mise en œuvre par l'Iran de ses obligations à neuf reprises. Le 13 novembre, l'agence a publié son 9ème rapport trimestriel sur l'Iran, confirmant son adhésion à toutes les conditions stipulées dans l'accord nucléaire, y compris le taux de réserves d'eau lourde, le niveau d'enrichissement et les stocks d'uranium enrichi.

La visite d'Araqchi avec Amano a eu lieu en marge d'une commission conjointe sur la mise en œuvre du JPAGC à Vienne.

Selon Araqchi, la coopération entre l'Iran et l'AIEA a également été évoquée lors de la réunion de la commission et tous les pays participants ont apprécié Téhéran pour sa pleine collaboration avec l'agence. Ils se sont également félicités de la vérification par l'AIEA du programme nucléaire iranien pour la neuvième fois.

Araqchi a également rappelé que la question de la modernisation du réacteur d'Arak a été sérieusement discutée au cours de la réunion.

«La réunion d'aujourd'hui a également porté sur les conceptions des réacteurs Arak, l'équipement et la sécurité du réacteur, la fourniture de combustible pour le réacteur et les spécifications du combustible à produire en Iran», a-t-il déclaré.

Parmi les autres sujets abordés lors de la réunion figuraient le schéma des isotopes stables réalisé en coopération avec les Russes et les projets de coopération pacifique entrepris avec la plupart des Etats membres de la commission mixte et de l'Union européenne, a ajouté M. Araqchi.

La réunion de la Commission mixte sur le PAGC, coprésidée par Mme Araqchi et la secrétaire générale du service de politique étrangère de l'Union européenne Helga Schmidt, s'est tenue mercredi à Vienne avec les représentants du groupe 5 + 1 au niveau des directeurs politiques.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**