16 déc. 2017 à 08:57
Code d'info: 82764742
0 Persons
Le Moyen-Orient ne serait pas un meilleur endroit sans le PAGC

Téhéran, 16 décembre, IRNA - Le Moyen-Orient ne serait pas un meilleur endroit en l'absence de l'accord nucléaire iranien connu sous le nom de Plan d'action global commun, a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères au média japonais Kyodo News à Vienne.

C'est au gouvernement américain et M. Trump qui pensent que le Moyen-Orient sera un meilleur endroit sans l'accord nucléaire, alors il peuvent essayer, a déclaré Abbas Araqchi jeudi.

Le 13 octobre, Trump a annoncé que son administration ne certifierait pas l'engagement de l'Iran à l'accord. La décision est intervenue après plusieurs rapports de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) approuvant que l'Iran a agi pleinement en conformité avec le Plan d'action global commun.

«Le ministère [ministère iranien des Affaires étrangères] et l'AIEA ont déjà des instructions sur la façon de réagir si le gouvernement américain se retire», a-t-il dit.

«L'accord nucléaire n'est pas renégociable et il n'est pas non plus possible de l'ouvrir et d'y ajouter quoi que ce soit d'autre.»

Ailleurs dans son discours, le diplomate iranien a déclaré que «l'accord a été approuvé à l'unanimité par le Conseil de sécurité des Etats-Unis et que l'Agence internationale de l'énergie atomique a confirmé à plusieurs reprises le respect par l'Iran de ses obligations».

Commentant les conflits internes entre Trump et le Congrès américain, il a déclaré: «Cela n'a rien à voir avec nous. Ce qui est important pour nous, c'est la conformité totale des États-Unis.»

«La délégation américaine a assuré la Commission conjointe que les Etats-Unis restaient attachés à leurs obligations, même s'ils ont imposé des sanctions contre l'Iran depuis le début de la mise en œuvre et réfléchissent à de nouvelles sanctions», a déclaré M. Araqchi.

La réunion de la Commission mixte sur le PAGC, coprésidée par Mme Araqchi et secrétaire générale de la politique étrangère de l'Union européenne Helga Schmidt, s'est tenue mercredi à Vienne avec les représentants du groupe 5 + 1 au niveau des directeurs politiques.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**