16 déc. 2017 à 15:41
Code d'info: 82765389
0 Persons
Zarif réagit contre les accusations présentées par les Etats-Unis

Téhéran, 16 décembre, IRNA- Le ministre iranien des affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a réagit contre les accusations présentées par Nikki Haley.

Les accusations présentées par Nikki Haley sont tout à fait infondées, les allégations qui n'étaient pas convaincantes même pour les Occidentaux, a déclaré le Ministre iranien des Affaires étrangères lors d'un sommet national.

Ces propos visent à faire oublier la présence américaine dans les crimes qui se produisent dans notre région surtout au Yémen et également à faire oublier l'action très dangereuse de Trump de reconnaitre la ville sainte d'Al Qods comme capitale du régime sioniste ainsi qu'à négliger les propos sur les droits du peuple palestinien, a-t-il ajouté.

Cette action américaine a été condamnée comme un acte dangereux dans le monde entier que ce soit à l'intérieur des Etats-Unis ou à l'extérieur des Etats-Unis et même par certains des partisans des sionistes, a affirmé Zarif.

Se référant à la nouvelle publiée récemment par un institut américain de recherche affirmant que les armes américaines et saoudites étaient au service de Daech, Zarif a précisé que ces allégations sont faites par un pays qui a lui-même délivré des armes à sous-munitions au gouvernement saoudien.

Les bombes qui ont tué des enfants et des vieillards yéménites, a-t-il poursuivi et en disant que ce sont les allégations du même pays qui a soutenu le blocus du Yémen par le régime saoudien, le blocus qui a provoqué une pire famine et des épidémies de graves maladies au Yémen.

Pour couvrir sa présence dans des actions qui sont souvent des crimes de guerre, les Etats-Unis font une telle accusation sans fondement à l'encontre de l'Iran en montrant un morceau de fer alors que selon l'équipe de suivi de l'ONU, des missiles lancés au Yémen s'étaient également composées des pièces américaines, a-t-il indiqué.

«C'est une réalité que personne ne peut la cacher», a déclaré Zarif.

Haley a accusé l'Iran de fournir des missiles aux Houthis au Yémen, ce que l'Iran a rejeté fermement.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**