Téhéran condamne le veto américain à la résolution pro-palestinienne

Téhéran, 19 décembre, IRNA- Le Porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a dénoncé le veto américain à une resolution voulue par 14 pays à l'ONU.

Bahram Qasemi, le Porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a condamné lundi soir le veto américain à une résolution condamnant la reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale du régime sioniste, en jugeant une décision qui va à l'encontre de la paix et de la sécurité internationale.

En dépit des efforts des pays musulmans et la résolution présentée par l'Egypte, en tant que seul pays arabe membre du Conseil de sécurité de l'ONU, il n'y avait aucun doute sur la politique hostile et raciste des Etats-Unis pour créer des obstacles sur le chemin de l'adoption du plan de cetterésolution, a-t-il regretté.

« En montrant son non-engagement envers les résolutions internationales contre la décision provocatrice et imprudente sur Beit-ul Moqaddas, l'administration américaine prouvé une fois de plus, qu'elle cherche à avantager le régime sioniste en piétinant tous les droits légitimes des Palestiniens», a ajouté Qasemi.

Réaffirmant que la décision des États-Unis de reconnaître Al-Qods comme capitale du régime sioniste est une violation flagrante des résolutions internationales, a déclaré le porte parole: «La République islamique d'Iran condamne fermement les actions américaines et encourage les cercles internationaux et tous les pays à empêcher la mise en œuvre de cette décision qui ne servira que les intérêts du régime sioniste et enflammera un nouveau feu de sédition dans la région».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**

Sur les quinze membres du Conseil de sécurité de l'ONU, quatorze ont voté ce lundi en faveur d'une résolution condamnant la reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale d'Israël par les Etats-Unis. Seuls les Américains ont voté contre, mettant leur veto à ce texte approuvé par leurs plus proches alliés.