Le régime sioniste veut appliquer la peine de mort pour les Palestiniens

Téhéran, 19 décembre, IRNA- Les leaders d’une coalition de six partis israéliens se sont mis d'accord le 17 décembre avec un projet de loi pour l'application de la peine capitale pour des milliers de Palestiniens dont les enfants et les adolescents emprisonnés.

Selon l'agence de presse palestinienne Ma'an, le projet sera mis au vote à la Knesset (Parlement israélien) dans les semaines à venir.

Robert Ilatov, député et président du parti qui a présenté le projet, insiste sur l'établissement de la peine de mort pour les Palestiniens qui protestent contre le régime sinoiste et les actions brutales des sionistes résidants dans les colonies.

La destruction des fermes et des domiciles des Palestiniens, mettre le feu aux maisons et aux habitants, kidnapper et tuer les adolescences, ainsi que l'assassinat des enfants palestiniens sont quelques-uns des crimes commis par les sionistes qui sont parfois annoncés par les médias.

Le leader du parti qui soutient comme ses principes l'immigration des juifs du monde entier dans les territoires occupés des Palestiniens et le développement des colonisations sionistes au prix de l'expulsion et le déplacement de leurs propriétaires palestiniens, a salué l’avancée dans ce projet et a émis l’espoir de voir l’application le plus tôt possible de ce projet.

D'après ce projet de loi, si un ressortissant palestinien domicilié en Cisjordanie est accusé de meurtre, selon le jugement du tribunal militaire, le Ministre de la Sécurité pourra lui imposer la peine de mort, sinon l'établissement de la peine de la mort dépendra de l'approbation de la majorité des juges.

A cet égard, le Ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman a prétendu que l'approbation de ce projet par la Knesset serait un moyen dissuasif contre les attaques des Palestiniens.

Cette décision sioniste fait preuve de la peur du régime sioniste quant à l'expansion des attaques des jeunes palestiniens contre les militaires sionistes.

Depuis la décision de Trump de reconnaitre la ville d'Al Qods comme capitale d'Israël, les territoires occupés palestiniens ont été la scène des affrontements entre les Palestiniens et l'armé du régime sioniste.

Des affrontements ont fait vendredi quatre victimes et 888 blessés en Cisjordanie, à Al Qods selon le Ministère palestinien de la Santé.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**