L'Iran appelle la communauté internationale à protéger l'accord sur le nucléaire

New York, 20 décembre, IRNA – La République islamique d'Iran a appelé la communauté internationale à ne pas permettre aux Etats-Unis d'affaiblir l'accord sur le nucléaire, signé en juillet 2015 entre l'Iran et les puissances mondiales.

Suite à la réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU sur la vérification de l'application de la résolution 2231 relative à l'accord nucléaire, Gholamali Khoshroo, l'ambassadeur et représentant permanant de l'Iran a encouragé la communauté internationale de ne pas permettre aux Etats-Unis de continuer à miner l'accord sur le nucléaire, connue également sous le nom du Plan d'action global commun (PAGC).

Selon lui, la réunion du Conseil de sécurité a souligné une fois de plus le plein appui de la communauté internationale au PAGC et a confirmé l'importance de sa mise en œuvre intégrale. «La réunion a manifesté l'isolement des Etats-Unis suite aux approches non-constructives à l'égard du PAGC», a-t-il ajouté.

Rappelant les «allégations fictives» présentées par la représentante des Etats-Unis contre l'Iran, le diplomate iranienne a regretté: Ces allégations sans fondement ont été présentées alors qu'ils ne soulignent pas les interventions destructrices des États-Unis dans la région et l'exportation de milliards de dollars d'armements sophistiqués, dont certains ont fini entre les mains des combattants terroristes de Daech.

Toutes les parties concernées du PAGC se sont engagés à faire de leur mieux pour maintenir l'accord et à empêcher toute ingérence dans la réalisation complète des intérêts de l'Iran, a dit Khoshroo avant d'ajouter que les déclarations du représentant des États-Unis concernant le PAGC vont à l'encontre de cet engagement.

Selon lui, la République islamique d'Iran reste pleinement attachée à l'accord sur le nucléaire, comme l'ont confirmé neuf rapports consécutifs de l'AIEA et clairement énoncé dans les quatre rapports du Secrétaire général de l'ONU sur l'application de la résolution 2231 du Conseil de sécurité.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**