21 déc. 2017 à 15:21
Code d'info: 82771259
0 Persons
L'Iran appelle à une position claire de l'UE sur les obstacles au PAGC

Téhéran, 21 décembre, IRNA - Le ministre adjoint des Affaires étrangères et des Affaires juridiques, M. Abbas Araqchi, a exhorté l'Union européenne à adopter une position claire et sérieuse face aux obstacles qui entravent la mise en œuvre de l'accord historique sur le PAGC

Araqchi a fait ces remarques lors d'une rencontre avec le secrétaire général du ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères, Maurice Gourdault-Montagne, lors du quatrième round du dialogue politique entre l'Iran et la France à Paris mercredi soir.

Les deux parties ont également examiné les moyens de renforcer les relations mutuelles, la mise en œuvre de l'accord nucléaire, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC), atteint en juillet 2015 ainsi que les développements régionaux et internationaux.

Araqchi et Gourdault-Montagne ont également souligné la nécessité de renforcer les liens dans les domaines politique, économique et culturel afin de promouvoir la paix et la tranquillité régionales, de régler les problèmes environnementaux, de lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue.

Les responsables iraniens et français ont souligné que la tenue régulière de négociations politiques et l'échange de délégations politiques jouent un rôle clé dans la compréhension mutuelle et l'expansion des relations bilatérales.

Parlant de la reconfirmation par le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, du plein engagement de l'Iran dans le cadre de l'accord nucléaire, Araqchi souligne également la nécessité pour toutes les parties de rester engagées au PAGC.

Pendant ce temps, Gourdault-Montagne, pour sa part, a déclaré que Paris soutient l'expansion de la coopération entre les entreprises françaises et iraniennes.

Il s'est également déclaré satisfait de l'augmentation de 250% des transactions commerciales entre la France et l'Iran au cours des deux dernières années.

Gourdault-Montagne a noté que l'Iran joue un rôle clé dans le renforcement de la paix régionale.

Au cours de son séjour de deux jours à Paris, M. Araqchi doit également donner une conférence à l'Institut français des relations internationales, en plus de tenir des réunions séparées avec des responsables français.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**