Zarif: la résolution de l'ONU est un «NON global» aux menaces américaines

Téhéran, 22 décembre - Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a salué la résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies condamnant la reconnaissance par les Etats-Unis d'Al Qods comme capitale du régime sioniste, qualifiant cette décision de «non mondial».

« Un NON mondial retentissant à l'intimidation acharnée du régime de Trump à l'ONU», a écrit jeudi le ministre des Affaires étrangères Zarif sur sa page Twitter.

La résolution a été adoptée par 128 voix pour condamner la décision du président américain Donald Trump.

Le vote, comme un coup diplomatique à la politique de Trump, est venu après qu'il a menacé de couper les aides financières aux pays qui votent pour la résolution.

«Laissez-les voter contre nous», a-t-il déclaré mercredi. «... ce n'est pas comme si c'était là où ils pouvaient voter contre vous et ensuite vous leur payez des centaines de millions de dollars. On ne va pas en profiter plus longtemps».

L'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'ONU, Nikki Haley, a également écrit à 180 pays, les avertissant qu'elle 'prendrait' les noms des pays qui soutiennent la résolution en faveur de la Palestine.

Les Palestiniens considèrent la ville sainte d'al Qods comme la capitale de leur futur pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**