L'ambassadeur iranien aux Nations Unies salue la résolution de la lutte contre la pollution par les poussières

New York, 25 décembre, IRNA- L'approbation par l'ONU de la résolution de l'Iran sur la pollution par les poussières a montré que la question était devenue internationale, a déclaré l'ambassadeur d'Iran auprès des Nations Unies, Gholam Ali Khoshroo.

S'adressant au correspondant de l'Agence de presse de la République islamique (IRNA) à New York, M. Khoshroo a déclaré que la lutte contre le phénomène de la poussière nécessitait de sérieuses contributions aux niveaux national, régional et mondial.

«À la suite des tentatives de la République islamique d'Iran, le phénomène de la poussière est maintenant reconnu dans le monde entier, et la raison en est l'approbation de la résolution sur la question de la poussière dans la Deuxième Commission des Nations Unies à l’Assemblée générale mercredi», a déclaré Khoshroo.

La conférence de l'ONU sur la manière de combattre le problème de la poussière était une mesure importante au niveau international prise à la suite de l'initiative de l'Iran, a-t-il dit.

L'ambassadeur iranien à l'ONU a également déclaré que l'organisme mondial veut aider tous les pays touchés par le phénomène de la poussière grâce à la collaboration entre toutes les agences de l'ONU.

«Je répète que la lutte contre le phénomène de la poussière exige une détermination nationale et une coopération régionale et internationale», a déclaré M. Khoshroo.

Il a déclaré qu'un mécanisme devrait être mis en place par les Nations Unies pour coordonner et encourager la coopération entre les agences de l'organisation mondiale, ainsi que pour élaborer un plan d'action et une stratégie globale pour résoudre le problème.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**