Les Américains jouent avec le terrorisme

Islamabad, 26 décembre, IRNA - Le président du parlement iranien, Ali Larijani, a souligné que les Américains jouent avec le terrorisme plutôt que de combattre la menace.

«Nous ne sommes jamais en concurrence avec aucun pays, mais les Américains veulent créer des problèmes pour le monde musulman», a déclaré le président du parlement iranien en répondant à une question lors de son point de presse à Islamabad.

Ali Larijani s'est rendu au Pakistan pour assister à la Conférence des présidents des parlements des six nations sur le terrorisme, la paix régionale, le développement et la connectivité.

«Nous avons de bonnes discussions sur le projet de gazoduc Iran-Pakistan avec le Premier ministre pakistanais et les autorités du pays, nous espérons que ces problèmes seront résolus», a déclaré le président du parlement iranien.

Il a déclaré que la conférence des Présidents du parlement était un pas important pour la paix dans la région. Il a révélé que la prochaine conférence des Présidents des parlements se tiendrait à Téhéran l'année prochaine.

Répondant à une question, Larijani a déclaré que l'Iran a des liens fraternels et amicaux avec le Pakistan et tous les autres États musulmans.

«Nous attachons aussi de la valeur à nos liens avec l'Arabie Saoudite mais nous pensons qu'ils ne suivent pas le bon chemin car ils bombardent le Yémen», a-t-il ajouté.

Larijani a déclaré que l'Iran est entré en Irak pour combattre le terrorisme à l'invitation du gouvernement irakien.

«Nous avons aidé les forces irakiennes et obtenu le succès contre Daech», a-t-il déclaré.

M. Larijani a salué l'Ayatollah Sistani pour avoir mobilisé le peuple irakien contre Daech, ajoutant que les Irakiens sont maintenant occupés à reconstruire leur pays.

Le président du Majlis a déclaré qu'il y avait un complot en Syrie visant à perturber la paix et la stabilité du pays en faveur du régime sioniste et des Etats-Unis. Il a dit que l'Iran est allé en Syrie à l'invitation du gouvernement syrien et que la Russie les a rejoints par la suite pour combattre le terrorisme dans le pays.

«Mais le problème est que les Américains ont établi des bases en Syrie qui aident les terroristes», a déclaré Larijani.

Il a dit que l'Iran était contre toutes sortes de terrorisme au Pakistan, en Afghanistan ou en Syrie. «Nous savons que les Américains ont créé Daech et qu'ils veulent épuiser les énergies des Etats musulmans», a ajouté le président du parlement iranien.

Larijani, à une autre question, a déclaré que les frères pakistanais les ont informés qu'ils sont opposés aux activités terroristes en Afghanistan et qu'ils prennent également des mesures strictes pour éradiquer les terroristes du Pakistan.

Il a noté que la question de l'Afghanistan est complexe et qu'elle a besoin de temps pour être résolue.

M. Larijani a ajouté que lorsque les Etats-Unis ont attaqué l'Afghanistan en 2001, ils affirmaient qu'ils prenaient des mesures pour extirper le terrorisme et le trafic de drogue du pays, mais en dépit de leurs affirmations, la production de pavot a augmenté à 45% en Afghanistan au cours des 16 dernières années, le terrorisme s'étend également.

«Les Américains jouent avec le terrorisme plutôt que de combattre le terrorisme», a souligné le président du Majlis.

Le fonctionnaire répondant à une question a déclaré que le Pakistan est un ami de l'Iran et que l'Iran n'autorisera jamais aucun pays à utiliser ses moyens contre le Pakistan.

Il a déclaré que c'était une surprise pour les Iraniens que de telles questions émergent dans les médias Pakistanais.

Larijani a déclaré que de nos jours les technologies satellitaires sont très avancées et qu'aucun espion ne peut mener ces activités contre un autre pays très facilement. Il a dit que qui peut assurer l'Iran que les agents de la CIA ne sont pas actifs au Pakistan.

Le président du Parlement a déclaré que l'Iran n'a jamais aimé qu'un pays islamique entretienne des relations avec le régime sioniste, car cela est un grand désavantage pour la Oummah islamique. Il a indiqué que le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Juberi, avait lui-même déclaré qu'ils cherchaient à normaliser les liens avec le régime sioniste et que cela influencerait la crédibilité de l'Arabie saoudite.

«Ils sont motivés par le régime américain et sioniste», a-t-il ajouté. Larijani a considéré que les Américains créent des différences entre les pays musulmans parce qu'ils veulent vendre leurs armes aux pays musulmans en créant des phobies.

Il a dit que les Américains essayaient définitivement de créer une division entre les états musulmans. Larijani a déclaré que le président américain Donald Trump avait été défait sur la question d'Al Qods, ajoutant que la décision des Etats-Unis de transférer son ambassade à Al Qods était mal intentionnée, ce qui a uni tous les musulmans. Le président du parlement iranien a déclaré que même les Etats non-musulmans ont dénoncé le mouvement en votant contre à l'Assemblée générale des Nations Unies.

«Trump a fait une grosse erreur sur Al Qods et a échoué», a-t-il estimé.

Le président du Parlement iranien a déclaré que les Américains montrent une certaine paix de fer et nivellent des allégations sans fondement contre l'Iran. Il a déclaré que l'Iran n'avait jamais fourni de missiles aux Yéménites; en fait, les États-Unis font tout cela pour détourner l'attention de la communauté internationale de la question d'Al Qods.

Larijani a déclaré que le Yémen a les moyens et peut fabriquer ses propres missiles.

Il a ajouté qu'il est temps que les pays de la région discutent du terrorisme et des liens économiques. «Avec la coopération, ils peuvent réussir à éradiquer le fléau du terrorisme», a déclaré l'orateur.

Exprimant son point de vue, M. Larijani a déclaré que l'Iran et le Pakistan coopéraient dans tous les domaines, notamment en renforçant la coopération entre les ports de Chabahar et de Gwadar.

Il a dit qu'il y avait une proposition de déclarer Chabahar et Gwadar comme ports jumelés et pour ceci «nous devons améliorer la connectivité entre les deux ports qui aiderait au développement de l'Iran et du Pakistan».

À une question, Larijani a déclaré que l'Iran attache de l'importance à ses relations avec le Pakistan et que les relations entre les deux sont toujours restées bonnes. Il a déclaré que la visite du chef de l'armée pakistanaise en Iran était très bonne et a contribué à renforcer la coopération entre les deux voisins amis dans tous les domaines.

Le président du parlement iranien a déclaré qu'entretenir des relations solides avec l'Inde ne signifie pas que l'Iran ne veut pas de bons liens avec le Pakistan et que les liens du Pakistan avec les Etats-Unis ne veulent pas dire qu'ils ne veulent pas avoir de bons liens avec l'Iran.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**