27 déc. 2017 à 13:46
Code d'info: 82777386
0 Persons
Le parlement iranien exhorte le gouvernement à soutenir Al Qods

Téhéran, 27 décembre, IRNA- Les députés du Parlement iranien(Majlis) ont adopté à une large majorité une loi chargeant le gouvernement d'accorder tout son soutien de toute la ville sainte d'Al Qods en tant que capitale permanente de la Palestine.

Le projet de loi visant à ajouter une annexe à la loi de 1979 sur le soutien de la révolution islamique au peuple palestinien, a été approuvé mercredi lors d'une séance publique par 207 voix pour.
Conformément de l'annexe, le gouvernement iranien est chargé de soutenir l'ensemble de la ville sainte d'Al Qods en tant que capitale permanente de la Palestine.

La loi charge le gouvernement de la République islamique d'Iran d'approfondir et d'élargir son soutien de diverses manières.
La décision a été prise par des législateurs iraniens après que le président américain Donald Trump a décidé, le 6 décembre, de transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Al Qods.

Des personnalités politiques et des organisations internationales, notamment les Nations unies (ONU) et tous les États membres de l'Union européenne (UE) ont averti les États-Unis de ne pas transférer leur ambassade à Al Qods.

Selon la Constitution iranienne, la République islamique d'Iran considère le bonheur de tous les peuples du monde comme un noble objectif et que l'indépendance, la liberté et la souveraineté du gouvernement du droit et de la justice font partie des droits de tous les peuples du monde.

Par conséquence, tout en refusant d'intervenir dans les affaires internes des autres nations, l'Iran soutient la lutte des opprimés contre les oppresseurs dans n'importe quel lieu dans le monde entier.

La résolution des Nations Unies le 21 décembre sur le rejet de la décision américaine sur Al Qods a obtenu 128 voix pour et seulement neuf voix contre.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**