30 déc. 2017 à 17:28
Code d'info: 82780566
0 Persons
L'Iran condamne les allégations interférentes des Etats-Unis

Téhéran, 30 décembre, IRNA- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a fermement condamné samedi les récentes allégations de l'administration américaine contre l'Iran.

Réagissant aux propos d'ingérence des autorités américaines dans les affaires internes de l'Iran, le porte parole du Ministère iranien des Affaires étrangères a déclare que la nation iranienne n'accorde aucune valeur aux allégations opportunistes des dirigeants américains surtout le président Trump.

Il a déclaré que le peuple iranien est le plus grand défenseur de la sécurité et des développements du pays et que leur présence massive aux élections prouve leur rôle actif dans la détermination de leur sort.

La présence perspicace des Iraniens est le facteur le plus important contribuant à la résistance du pays contre les malveillants, a-t-il ajouté en disant que l'administration Trump a démontré être en tête de ces malveillants.

La grande nation iranienne a certainement suivi de près la participation active de Trump dans la violation des droits de l'homme des Palestiniens, des Yéménites et des Bahreïnites, a-t-il noté.

De plus, les Iraniens se souviennent certainement de l'hostilité malveillante du président américain envers le peuple instruit de l'Iran, des restrictions qu'il a imposées à l'entrée des Iraniens en Amérique et de l'arrestation de nombreux ressortissants iraniens résidants aux Etats-Unis sous des faux prétextes.

Par conséquent, il a ajouté que la nation iranienne considère le soutien opportuniste et trompeur de ces responsables américains pour des rassemblements dans certaines villes iraniennes ces derniers jours comme rien d'autre que l'hypocrisie et la tromperie des administrations américaines.

La Constitution de la République islamique d'Iran a fourni des instructions démocratiques pour le soutien juridique des revendications civiles des peuples, et il est tout à fait possible de poursuivre de telles demandes dans le cadre de la loi, a-t-il ajouté.

Qasemi a finalement évoqué 70 ans d'ingérence dans les affaires intérieures iraniennes par diverses administrations américaines, y compris le rôle des États-Unis dans le complot contre le gouvernement national et légal iranien, le soutien total au régime Pahlavi et à la répression.

Les autorités américaines ne sont pas en mesure de manifester de la sympathie pour la grande et sage nation iranienne, a conclu Qasemi.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**