Les Etats-Unis testent des expériences ratées par leurs ingérences

Téhéran, 31 décembre, IRNA- L'ex-ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, en dénonçant les récentes allégations des Etats-Unis et de certains pays occidentaux contre l'Iran, a déclaré que c'était une erreur de tester des expériences dont la défaite est toute évidente pour ces pays.

Manouchehr Mottaki, l'ex-ministre iranien des Affaires étrangères a salué la participation massive des Iraniens à l'occasion du huitième anniversaire d'un rassemblement progouvernemental, tenu le 30 décembre 2009.

Des Iraniens de différents milieux se sont rassemblés samedi dans toutes les villes du pays pour soutenir le Guide suprême et l'ordre islamique.

Quand nous étions unis et nous avons considéré la défense du pays comme un projet national, nous avons pu parvenir au développement et à l'autosuffisance, a-t-il affirmé.

En se référant aux troubles qui ont été qualifiés de «sédition» par le Guide suprême de la Révolution islamique d'Iran, l'Ayatollah Seyed Ali Khamenei, il a ajouté que les ennemis ont tout fait au cours des 39 dernières années pour perturber l'ordre et la Révolution islamique d'Iran, mais la vigilance de la nation iranienne les ont fait échouer.

Les ennemis se satisfaisaient peut être du fait que la Révolution islamique se limitait juste aux frontières géographiques de l'Iran, mais elle avait un message humanitaire qui ne connais pas la frontière, ce que les ennemis ne supportent pas, a-t-il précisé.

Les ennemis cherchaient depuis des années à prouver qu'il n'y avait qu'un seul modèle de démocratie libérale dans le monde, mais la Révolution dirigée par l'imam Khomeini a invalidé cette idée fausse, a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**