31 déc. 2017 à 17:00
Code d'info: 82781687
0 Persons
L'Iran rejette la déclaration «interférente» du Canada

Téhéran, 31 décembre, IRNA- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, a condamné l'ingérence du Canada dans les affaires intérieures de l'Iran, affirmant que les positions controversées du gouvernement canadien sur les développements récents en Iran contreviennent à ses obligations légales et internationales.

Dans un communiqué publié dimanche, le porte-parole iranien a condamné la déclaration interventionniste du Département canadien des affaires mondiales et a souligné que de telles positions du gouvernement canadien sont en contradiction avec ses déclarations de hauts fonctionnaires concernant l'interaction et le dialogue avec les autorités de la République islamique d'Iran.

Malheureusement, la rhétorique du gouvernement canadien est une répétition de la rhétorique fausse, illogique et inappropriée des anciennes administrations canadiennes contre le peuple iranien, qui est totalement rejetée, a-t-il ajouté.

Qasemi a évoqué le récent meurtre d'un citoyen iranien résidant au Canada et l'incapacité de l'administration canadienne à répondre à l'incident, et l'a décrit comme un exemple de politique à double standard d'Ottawa envers les citoyens iraniens.

Il ajoute que le gouvernement canadien ne tient pas compte des demandes des Iraniens résidant au Canada qui veulent jouir des droits consulaires et résidentiels de base, ajoutant que le Canada ignore ces demandes malgré le suivi continu des citoyens iraniens et le ministère des Affaires étrangères de l'Iran.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**