Le chemin est long vers l'éradication de la pensée de Daech

Téhéran, 5 avril, IRNA - Le général de brigade iranien Amir Hatami, ministre iranien de la Défense, a déclaré mercredi que la pensée de Daech persistait encore et toujours.

« Bien que les bases matérielles de Daech aient été détruites par les efforts des forces armées irakiennes et syriennes avec le soutien total de l'Iran et de la Russie, nous sommes toujours distancés par l'éradication de la pensée de Daech », a déclaré le ministre.

Il a dit que les similitudes structurelles et idéologiques entre Daech et la nouvelle vague de fondamentalisme dans le monde indiquaient que cette menace mondiale subissait des changements fondamentaux.

La défaite de Daech est en réalité la défaite des politiques régionales américaines et, par conséquent, un nouveau cycle d'hostilités et de tensions devrait se produire dans la région pour combler les lacunes existantes, a déclaré Hatami.

Tant que les principaux facteurs contribuant à Daech continuent à persister, les pays envahisseurs continuent d'être armés par les pays occidentaux, en particulier les États-Unis, et aussi longtemps que les États-Unis ont choisi de ne pas assumer leurs responsabilités sur la scène internationale, la menace terroriste devrait émerger d'un autre endroit, a ajouté le ministre.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**