7 avr. 2018, 10:04
Code d'info: 82879224
0 Persons
Les décisions politiques récentes des Saoudiens sont tragiques

Téhéran, 7 avril, IRNA - Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a qualifié les récentes décisions politiques adoptées par l'Arabie saoudite comme une triste tragédie.

Un pays musulman avec toutes ses prétentions s'est dégradé au niveau de défenseurs du régime occupant de Qods, a indiqué Bahram Qasemi.

En réponse aux allégations du prince héritier saoudien Mohammad Bin Salman dans une interview au journal américan Times, le porte-parole a déclaré que les ambitions du prince héritier saoudien n'ont aucune limite et se révèlent être une maladie chronique.

En raison de la guerre à l'intérieur de la Maison des Al-Saoud, il fait des remarques ridicules et honteuses pour obtenir le soutien des Etats-Unis et du régime sioniste en dépensant des milliards de dollars des propriétés des gens, a dit Qasemi.

Le prince néophyte a fermé les yeux sur les réalités historiques et sur sept décennies des crimes de ce régime infanticide et occupant, a-t-il dit avant d'ajouter que Bin Salman dans une trahison flagrante contre les aspirations des Palestiniens a reconnu le régime illégitime d'Israël.

Selon le diplomate iranien, ces déclarations indiquent qu'il n'avait pas étudié ni l'histoire ni la géographie et qu'il ne connaissait même pas les aspirations des Saoudiens et des chercheurs de liberté dans le monde, a-t-il dit.

Le prince saoudien, a ajouté Qasemi, ne comprend pas l'oppression contre les Palestiniens et ne différencie pas l'ami et l'ennemi.

Toutes les conspirations récentes dans les pays islamiques, créant et entretenant des groupes terroristes et extrémistes comme Daech, ont été conçues et mises en œuvre pour semer la zizanie dans le monde islamique et saper les aspirations des Palestiniens et sauvegarder le régime usurpateur et fabriqué d'Israël, a-t-il réitéré.

Il a mis en garde contre toutes les conspirations récentes dans les pays musulmans, qui n'ont aucun but que la création et le développement des groupes terroristes et extrémistes comme Daech afin de créer la division dans le monde musulman, de faire oublier progressivement de la cause palestinienne et de créer une marge de sécurité pour un régime faux et usurpateur des sionistes.

Bin Salman a récemment reconnu le régime sioniste en soulignant des intérêts communs pour l'Arabie saoudite et Israël et en décrivant l'Iran comme un ennemi pour les dirigeants de Riyad et Tel-Aviv.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**