Les Européens respecteront leurs engagements envers le PAGC

Téhéran, 8 avril, IRNA- Les modèles de comportement des Européens indiquent que si les Etats-Unis se retirent de l'accord nucléaire iranien, ils respecteront leurs engagements envers cet accord, a estimé une députée iranienne au Parlement.

Soheila Jelodarzadeh, membre de la Fraction de l'espoir au Parlement iranien (Majlis) a déclaré samedi que les Etats-Unis étaient devenus un pays répugnant à l'échelle mondiale à cause de leurs atrocités commises dont au cours de la guerre au Vietnam.

C'est pourquoi, ils ne sont pas parvenus à se montrer en faveur des actions humanitaires ces dernières années, selon elle.

En ce qui concerne la sortie éventuelle de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien, la députée iranienne a déclaré que l'abolition unilatérale par les Etats-Unis de cet accord international se traduirait par une perte de confiance des autres pays envers les Etats-Unis et montrerait une fois de plus une image répugnante de ce pays.

Les dirigeants américains devraient savoir qu'ils ne pourraient pas atteindre leurs désirs en menant de telles actions comme la violation de l'accord, car les Iraniens ont déjà assisté à bien des hauts et des bas et les pressions américains leur rendraient plus forts, a-t-elle dit.

Le président Trump devrait annoncer sa décision d'étendre la suspension des sanctions contre l'Iran et la poursuite de la mise en œuvre de l'accord nucléaire le 12 mai, alors que les Européens poursuivent leurs efforts pour préserver l'accord nucléaire.

Les ennemis doivent garder à l'esprit que l'Iran a multiplié les efforts pour mettre en œuvre le Plan d'Action Global Commun (PAGC) et n'a jamais voulu assister à sa violation mais dans le cas de la violation de l'accord et sur confirmation des hauts responsables du pays, les intrus recevront une leçon inoubliable, selon le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Ali-Akbar Salehi.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**