Une diffusion inappropriée de l'information nuit aux fournisseurs d'accès Internet iraniens

Téhéran, 9 avril, IRNA - Le ministère iranien des Technologies de l'information et de la communication (TIC) a annoncé dans un communiqué que la dissémination d'informations inappropriée de l'institut Maher avait causé des dommages aux fournisseurs d'accès Internet iraniens.

«Vendredi certains centres de données iraniens ont été la cible d'une cyberattaque», a déclaré le ministre des Technologies de l'information et de la communication (TIC), Mohammad-Javad Azari Jahromi, dans un message Twitter vendredi soir.

Parmi les centaines de milliers de navigateurs en Iran, environ 3 500 ont été touchés, a-t-il dit.

La performance des entreprises dans la répulsion et la restauration a été évaluée comme normale, a-t-il ajouté.

«La performance de Maher pour donner des informations à d'autres entreprises était faible» L'attaque visait à nuire à Cisco Systems, a-t-il dit, ajoutant que l'Iran était également endommagé à cet égard.

Avec la formation d'équipes rapides et des efforts déployés par tous les experts et militants, la mise en place rapide de mesures exécutives et la nécessité de la présence physique d'experts pour relancer les routeurs, plus de 95% du réseau est revenu en mode normal vers minuit, selon la déclaration.

Heureusement, l'infrastructure du réseau n'a pas été endommagée et peu de dommages ont été signalés chez les trois opérateurs de téléphonie mobile et dans les centres de données des sociétés Pars Online et Tebyan, ajoute la déclaration.

La société Cisco a annoncé la vulnérabilité des routeurs il y a dix jours. Cependant, en raison du fait que de nombreuses entreprises privées gèlent leurs paramètres de réseau pendant les vacances, ainsi que la diffusion inappropriée d'informations par l'Institut Maher en ce qui concerne la mise à jour des systèmes, les FAI ont été endommagés.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**