Les frappes américaines contre la Syrie visent à entraver l'enquête de l'OIAC

Moscou, 14 avril, IRNA- Dimitri Sabline, député coordinateur de la mission parlementaire pour l'amitié russo-syrienne a déclaré que l'attaque menée par les Etats-Unis et de ses deux alliés européens contre la Syrie visait à entraver la mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à Douma.

Les États-Unis, en coopération avec la France et la Grande-Bretagne, ont lancé une série d'attaques contre trois cibles en Syrie. Washington affirme que c'était une réponse à une attaque présumée à l’arme chimique près de Damas.

Les attaques ont été menées quelques heures après qu'une équipe d'enquête ait été envoyée en Syrie par l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) pour faire la lumière sur la présumée attaque chimique.

Dimitri Sabline a déclaré que des attaques avaient été menées à Damas et dans d'autres régions de la Syrie dans le but de perturber la mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui devait entamer samedi son enquête à Douma.

Les Occidentaux auraient mieux fait de prêter attention aux paroles du chef d'état-major des forces armées russes qui avait déclaré qu'une telle action ne resterait pas sans réponse, a-t-il souligné.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**