Corbyn: Les frappes aériennes en Syrie sont légalement discutables

Téhéran, 14 avril, IRNA - Le chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn a qualifié les frappes aériennes sur la Syrie de légalement douteuses et a accusé Theresa May de «traîner après Donald Trump» dans une attaque qui pourrait aggraver le conflit.

Le leader travailliste a commenté les attaques aériennes que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France ont lancé en Syrie tôt samedi matin.

Corbyn, qui a appelé à une enquête indépendante menée par l'ONU sur l'attaque aux armes chimiques de la semaine dernière, a déclaré que le Premier ministre aurait dû demander l'approbation du parlement avant de lancer l'action, a rapporté Theguardian.com.

«Les bombes ne sauveront pas des vies ou n'apporteront pas la paix», a déclaré Corbyn. «Cette action juridiquement discutable risque d'aller encore plus loin, comme l'a reconnu le secrétaire américain à la Défense James Mattis, c’est un conflit déjà dévastateur et rend donc moins vraisemblable la responsabilité réelle pour les crimes de guerre et l'utilisation d'armes chimiques».

Lors d'une conférence de presse samedi matin, May a déclaré que les attaques étaient «justes et légales» et «ont transmis un message très clair au régime».

Les Etats-Unis ont tiré plus de 100 missiles sur la Syrie vendredi dans des frappes de précision qui ont été déclenchées en réponse à une attaque présumée d'armes chimiques le week-end dernier, qui a fait des dizaines de morts et des dizaines de blessés. La France et le Royaume-Uni ont rejoint l'opération militaire américaine.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**